Actualités municipales en bref

L'Hôtel de ville de Granby.... (Archives La Voix de l'Est)

Agrandir

L'Hôtel de ville de Granby.

Archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Voix de l'Est

Des bancs lumineux au parc Pelletier

Le parc Pelletier, au coeur d'un important projet de réaménagement, sera pourvu de bancs... lumineux.

Un contrat de 30 434 $ a été accordé, lors de la dernière séance du conseil municipal, au plus bas soumissionnaire conforme, soit à l'entreprise Atmosphäre/Imagineo de Mirabel. Celle-ci est la seule à avoir répondu à l'invitation de la Ville. Au total, trois firmes avaient été invitées à déposer une offre.

Les bancs devraient permettre d'exploiter la thématique retenue pour le parc: les oiseaux. Celle-ci sera aussi bien visible dans la série d'oeuvres (fontaine, maisons d'oiseaux, bancs de mosaïque, etc.) qui sera mise en place au parc.

Un budget de 600 000 $ a été prévu au programme triennal d'immobilisation pour l'ensemble des travaux. L'achat des bancs lumineux n'occasionne pas de coûts supplémentaires, a précisé le maire Pascal Bonin. Ils s'inscrivent dans le budget global, selon lui.

«Ces bancs circulaires lumineux s'intègrent au thème retenu de nidification et permettent un éclairage d'ambiance», précise le sommaire décisionnel remis aux élus, dont les médias ont obtenu copie. Marie-France Létourneau

Importants contrats accordés

Les élus de Granby ont accordé quelques contrats importants lundi soir pour permettre la réalisation de divers travaux de voirie.

Eurovia Québec Construction de Bromont a obtenu un mandat, au coût de 583 943 $, pour la réfection de chaussée et des travaux d'asphalte boulevard Leclerc Est ainsi que dans les rues Providence et Fréchette. L'entreprise a déposé la plus basse des cinq soumissions reçues à l'hôtel de ville.

C'est également Eurovia Québec Construction qui a obtenu le contrat pour l'aménagement d'une traverse piétonnière à l'angle du boulevard Leclerc Ouest et de la rue Montcalm. Encore une fois, cinq soumissions ont été déposées et, à 55 516 $, la firme bromontoise a présenté la facture la plus basse.

La reconstruction de trottoirs sur la rue Robinson Sud, de la rue Cowie à Notre-Dame, a pour sa part été confiée à Pavages Maska de Saint-Hyacinthe. Il en coûtera 377 125 $ pour la réalisation de ces travaux. Cinq soumissions ont également été acheminées à la Ville pour ce contrat. Marie-France Létourneau

Nouveaux feux de circulation

Le Groupe AllaireGince Infrastructures procédera au réaménagement des infrastructures urbaines à l'intersection des rues Denison Est et Lemieux.

L'entreprise de Granby a déposé la soumission la plus basse, au coût de 1 495 000 $. Trois autres entreprises ont répondu à l'appel d'offres. La soumission la plus haute, déposée par Eurovia Québec Construction, présentait des coûts de 2,4 millions$.

Dans l'opération, des feux de circulation seront ajoutés. Ce projet est dans les cartons de la Ville depuis plusieurs années. Les travaux devraient finalement commencer au cours des prochaines semaines, a affirmé mardi le directeur général de la Ville, Michel Pinault.

Les pourparlers avec le ministère des Transports du Québec (MTQ) ont été longs dans ce dossier. L'année dernière, la Ville a par ailleurs dû faire l'acquisition d'une propriété sur laquelle elle doit empiéter pour aménager l'approche nord (rue Lemieux), afin qu'elle soit conforme aux normes du MTQ.

Au total, les coûts engendrés par ce projet avoisinent deux millions$, selon M. Pinault. Le MTQ a accepté de défrayer 400 000 $ de la facture. Marie-France Létourneau

Saint-Paul: le débat des candidats à la mairie annulé

Le débat prévu le 11 juillet entre les trois candidats à la mairie de Saint-Paul-d'Abbotsford n'aura finalement pas lieu.

Deux d'entre eux, Mario Larochelle et Roger Paquette, ont en effet décliné l'invitation du regroupement citoyen Vigile Saint-Paul-d'Abbotsford, à l'origine de l'initiative. Le troisième candidat, cofondateur du mouvement, Robert Vyncke, se dit toutefois ouvert à la tenue de tout autre débat. Marie-Ève Martel

Assurance réputation: Rougemont adhère

Rougemont adhérera au programme d'assurances mis de l'avant par l'Union des municipalités du Québec (UMQ) pour protéger la réputation et la vie privée d'élus et de hauts fonctionnaires.

Cette assurance permettra de financer les démarches judiciaires liées à la problématique des propos diffamants, harcelants ou haineux à l'endroit des personnes visées par cette politique d'assurances, qu'elles soient ou non dans l'exercice de leurs fonctions. Rougemont souscrira à celle-ci pour cinq ans.

Il en coûtera 425 $ par année pour les deux premières années, et 450 $ annuellement pour les trois années suivantes.

À la fin de l'année 2015, l'UMQ avait sondé ses membres sur l'intérêt d'offrir une telle protection, qui est finalement entrée en vigueur ce printemps. Plusieurs municipalités y ont déjà adhéré. Marie-Ève Martel

On voit ici le jeune prodige qui s'apprête... (Fournie par la municipalité) - image 6.0

Agrandir

On voit ici le jeune prodige qui s'apprête à signer le livre d'or de Bromont, aux côtés de la mairesse Pauline Quinlan.

Fournie par la municipalité

Le champion des maths signe le livre d'or

Du haut de ses 11 ans, Guillaume Paré est champion provincial des Jeux mathématiques.

L'élève de l'école de la Chantignole à Bromont sera l'un des huit représentants du Québec qui se mesureront à l'élite mondiale lors de la grande finale internationale, les 25 et 26 août à Paris.

À la suite de la proposition du conseiller municipal Louis Villeneuve, qui connaît le surdoué, les élus ont adopté une «motion de félicitations» pendant la séance du conseil, lundi. Jean-François Guillet

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer