Bromont reçoit l'aide de Québec pour le campus Germain-Désourdy

La mairesse de Bromont, Pauline Quinlan, et la... (Alain Dion, La Voix de l'Est)

Agrandir

La mairesse de Bromont, Pauline Quinlan, et la directrice des loisirs, des sports, de la culture et de la vie communautaire, Isabelle Valois, ont souligné l'octroi, lundi, de près de 1M$ de Québec pour le projet de réaménagement du campus Germain-Désourdy.

Alain Dion, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jean-François Guillet
La Voix de l'Est

(Bromont) Québec pourrait assumer jusqu'à la moitié des coûts du réaménagement du campus Germain-Désourdy, estimés par la Ville à près de 2,2 M$. Le gouvernement provincial a annoncé l'octroi de cette subvention, lundi. Les travaux devraient commencer en 2017 pour se conclure au cours de l'année suivante, a indiqué en point de presse la directrice des loisirs, des sports, de la culture et de la vie communautaire de Bromont, Isabelle Valois.

Comme Mme Valois l'avait mentionné en août dernier à La Voix de l'Est, plusieurs nouveautés verront le jour d'ici 2018 au sein du parc, situé dans un secteur névralgique de la municipalité de Bromont, rue John-Savage. Le projet prévoit notamment l'ajout de jeux d'eau, d'un chalet de parc, de modules d'entraînement extérieurs et de sentiers. La construction de deux terrains de tennis supplémentaires et la réfection des infrastructures existantes sont aussi dans les cartons.

«Notre objectif est que le parc soit utilisé à l'année et qu'il soit accessible. On veut que ça devienne un lieu de rassemblement pour tous les types d'occasions. (...) Je pense que ce serait une fierté de voir à quel point il serait utilisé et convoité, autant par les jeunes que les personnes du bel âge», a-t-elle mentionné aux médias.

L'aide financière provenant de Québec émane du programme de soutien aux installations sportives et récréatives - phase III du Fonds pour le développement du sport et de l'activité physique. Celle-ci pourrait atteindre un maximum de 1 123 362$, soit la moitié du budget évalué par Bromont. Au total, 110 projets ont été retenus à l'échelle provinciale. L'enveloppe globale est de 50 M$.

«Bromont a connu un bond démographique de près de 60% au cours des 10 dernières années. Ce projet répond donc à un besoin important de la région», a indiqué par voie de communiqué le député de Brome-Missisquoi et ministre de l'Agriculture, Pierre Paradis, qui ne pouvait être présent au point de presse.

Consultation

La Ville est présentement à l'étape de la préparation de plans et devis. Une firme devrait être choisie en ce sens au cours des mois à venir. «Notre objectif est que les travaux commencent en 2017 et soient terminés en 2018, a précisé Mme Valois. Juste avant les [Jeux équestres mondiaux].»

Avant d'entamer les travaux, Bromont prévoit consulter les citoyens, a précisé la directrice des loisirs, qui chapeaute l'initiative de longue haleine. «Pour les jeux d'eau par exemple, on pourrait proposer deux à trois concepts d'aménagement à la population et les gens pourraient voter, a-t-elle dit. Même chose pour les stations d'exercice.» De plus, allant dans le sens de son plan de développement durable, la municipalité veut préconiser l'emploi de «matériaux verts», a souligné Mme Valois.

De prime abord, le campus Germain-Désourdy est associé à la pratique du tennis et du soccer. C'est d'autant plus vrai depuis l'inauguration, en 2014, de terrains synthétiques où convergent des dizaines d'adeptes du ballon rond. Avec l'aréna et l'école primaire de la Chantignole regroupés dans le secteur du parc, les nombreuses améliorations qui y seront apportées enracineront encore davantage l'ADN du vaste site, a indiqué la mairesse de la localité, Pauline Quinlan.

«Bromont est reconnue comme une ville où la population est active et en très bonne santé, dit-elle. Ce projet vient confirmer cela encore davantage.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer