Une frappe antidrogue sans précédent

La propriété appartenant à l'une des présumées têtes... (La Voix de l'Est)

Agrandir

La propriété appartenant à l'une des présumées têtes dirigeantes du réseau, André Madore, a été fouillée par les policiers, mercredi.

La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Karine Blanchard
La Voix de l'Est

(Granby) Un réseau d'approvisionnement, de distribution et de trafic de stupéfiants qui contrôlait le marché de Granby et des environs depuis plusieurs années a été mis hors circuit par l'Escouade régionale mixte de Granby et Sherbrooke. Des membres des Red Devils, des Devils Ghosts et un Hells Angels Nomads de l'Ontario figurent parmi les 47 personnes arrêtées.

Cinquante-trois perquisitions ont été réalisées mercredi lors du projet Muraille, notamment au Nitro-Gym de Granby, un endroit identifié par les policiers comme un lieu de vente de stéroïdes.

L'opération policière a mobilisé près de 500 policiers de la Sûreté du Québec, des services de police de Memphrémagog, Sherbrooke, Granby et Bromont, ainsi que la Police provinciale de l'Ontario. L'enquête initiée il y a trois ans à la suite d'informations transmises aux policiers a nécessité de nombreuses ressources humaines et techniques pour permettre cette importante frappe.

André Madore, 48 ans, de Roxton Falls et Richard Skinner, 43 ans, de Cowansville, ont été identifiés par les policiers comme étant les têtes dirigeantes du réseau qui oeuvrait dans l'approvisionnement, la distribution et le trafic de stupéfiants.

«André Madore est celui qui contrôle la région de la ville de Granby au niveau de la distribution et de la vente de la drogue et M. Skinner fait la même chose pour les régions limitrophes de Granby», explique le capitaine Éric Lemelin, responsable de l'Escouade régionale mixte section Est.

Certains membres de leur organisation n'hésitaient pas à user de violence, d'intimidation et de menaces à l'endroit d'individus indépendants qui s'adonnaient au trafic de la drogue, mais qui n'étaient pas chapeautés par l'organisation des Hells Angels ou de ses affiliés, note le capitaine Lemelin.

«Il y avait un important réseau qui liquidait beaucoup de stupéfiants et qui contrôlait le marché dans la région. Il y avait des fiers-à-bras là-dedans qui faisaient de l'intimidation pour oeuvrer dans le milieu», renchérit Marco Beauregard, directeur du Service de police de Granby. Il affirme qu'il s'agit d'une des plus importantes opérations à être réalisée à Granby au cours des 30 dernières années.

Le réseau bien structuré était «consolidé sur le territoire depuis de nombreuses années», ajoute le responsable de l'ERM, qui dit espérer que «l'ensemble de la structure de la vente de stupéfiants sur le territoire a été fortement ébranlé».

Crime organisé

Quarante-sept personnes ont été arrêtées lors de la vaste opération, dont plus de la moitié est établie à Granby. Le membre en règle des Hells Angels Nomads de l'Ontario, Marc Bernatchez, 37 ans, de Granby, a notamment été arrêté.

Deux membres des Red Devils d'Ottawa, Pascal Gaudreau, 38 ans, et Eric William, 34 ans, ainsi qu'un membre de Montréal, Jonathan Parent-Cazetta, 35 ans, ont été épinglés. Nelson Murphy, 46 ans, et Joey Rae, 39 ans, qui portent les couleurs des Devils Ghosts de Sherbrooke, font aussi face à la justice.

Cinquante-trois résidences et 29 véhicules situés à Roxton Falls, Roxton Pond, Granby, Bromont, Cowansville, Farnham et Waterloo ont été perquisitionnés. Deux commerces, soit le Nitro-Gym de Granby et un centre d'entraînement situé à St-Jean-sur-Richelieu, ont également été visités par les policiers.

Cocaïne, stéroïdes, marijuana, méthamphétamine et plus de 60 000$ ont été saisis. Des plantations de cannabis ont aussi été découvertes. Des armes à feu, des armes de poing, comme un fusil mitrailleur et des armes longues, ont été trouvées. Certaines armes étaient rapportées volées.

Les policiers ont passé au peigne fin le... (La Voix de l'Est) - image 4.0

Agrandir

Les policiers ont passé au peigne fin le centre d'entraînement Nitro-Gym de Granby. L'endroit a été identifié par les agents comme étant un lieu présumé de vente de stéroïdes. 

La Voix de l'Est

Nitro-Gym

Le propriétaire du Nitro-Gym, Ghislain Morin, 57 ans, fait partie des suspects qui ont été arrêtés. «Ce qu'on a remarqué au courant de l'enquête, c'est qu'il y avait un important trafic de stéroïdes anabolisants dans son gymnase et l'individu était également impliqué et associé dans le trafic de drogue qui avait lieu sur le territoire», affirme le capitaine Lemelin.

«Pas nécessairement en vendant des stupéfiants, mais en étant facilitateur dans le mouvement de l'argent pour l'organisation d'André Madore. C'est un facilitateur au niveau du transfert d'argent et un vendeur de stéroïdes anabolisants. Et les injections se passaient dans son commerce», poursuit le capitaine Lemelin.

Sa résidence ainsi que son véhicule lettré au nom de son entreprise ont été fouillés par les agents. Un bilan des nombreuses perquisitions effectuées dans le cadre de l'opération sera fourni ultérieurement.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer