Le psychoéducateur Richard Chagnon récompensé

Le psychoéducateur Richard Chagnon a reçu le Mérite... (fournie par le CIQ)

Agrandir

Le psychoéducateur Richard Chagnon a reçu le Mérite du Conseil interprofessionnel du Québec des mains de sa présidente, Gyslaine Desrosiers.

fournie par le CIQ

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Cynthia Laflamme
La Voix de l'Est

(Granby) Le travail de Richard Chagnon a été récompensé au début du mois par le Conseil interprofessionnel du Québec. Le psychoéducateur maintenant installé à Lac-Brome a reçu le Mérite du CIQ soulignant son travail et son implication qui lui a permis de contribuer à l'avancement de la profession.

«J'ai été très étonné, commente-t-il en entrevue. Je faisais mon implication au fil du temps. On fait évoluer les choses, on contribue et tout à coup on s'aperçoit qu'il y a du boulot d'abattu. Dans mon cas, c'est beaucoup depuis plusieurs années.»

Il remarque que certains ont reçu ce mérite après avoir réalisé de gros projets. Dans son cas, son long curriculum vitae témoigne de son implication en lien avec sa profession de psychoéducateur et pour l'Ordre des psychoéducateurs et psychoéducatrices du Québec. Il a eu un parcours atypique, comme il le dit lui-même.

Sa carrière a débuté il y a plus de 30 ans. Il a travaillé auprès des jeunes en difficulté d'adaptation psychosociale et leur famille dans un centre d'hébergement. Puis il quitte le public pour aller vers le privé. Il se concentre sur la gestion de crise et la conception de programmes de formation. Il est par exemple celui qui se trouve derrière le programme de formation pour l'intervention de crise suicidaire chez les aînés, alors qu'il travaillait pour le centre de prévention du suicide de la Haute-Yamaska.

Conseiller les gestionnaires

«Ma pratique privée a été de donner de la formation et d'avoir un rôle-conseil au niveau des gestionnaires. On a contribué à différents événements et projets au tout au long de ma carrière. Je suis un des rares psychoéducateurs qui fait du soutien auprès des gestionnaires.» Il les aide à composer notamment avec les troubles de comportement ou de santé mentale chez les employés.

Sa carrière l'a donc amené à travailler dans les champs non traditionnels de la profession.

En plus d'avoir été membre du comité organisateur de la journée de formation continue de l'administration, il a siégé plusieurs années sur le conseil d'administration de l'Ordre. Il a enseigné sept ans comme chargé de cours à la maîtrise de psychoéducation à l'Université de Sherbrooke. Après avoir été sur le conseil de discipline de l'ordre, il est maintenant inspecteur. Il s'assure que les règles de bonne pratique sont respectées par les psychoéducateurs.

Le Mérite du CIQ signifie pour lui une reconnaissance, une fierté. Le CIQ reçoit chaque année des candidatures provenant des ordres membres et remet ensuite ses Mérites.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer