La résurgence de Divers-Gens

Divers-Gens a présenté les six personnages aux couleurs...

Agrandir

Divers-Gens a présenté les six personnages aux couleurs du drapeau arc-en-ciel qui incarneront la mission de l'organisme sur le terrain.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Ève Martel
La Voix de l'Est

(Granby) Divers-Gens ne l'a pas toujours eu facile. Après une période de profonds bouleversements, l'organisme de soutien à la communauté LGBT (Lesbienne, Gay, Bisexuel (le), Transgenre/Transexuel (le)) de Granby et de la Haute-Yamaska a finalement trouvé sa voie.

«Au fil des années, Divers-Gens a vécu quelques bouleversements, pour ne pas dire quelques transformations», a souligné Claudine Martin, présidente du conseil d'administration de l'organisme, en marge de son assemblée générale annuelle, tenue mardi soir au Centre communautaire St-Benoît.

«Cependant, durant cette remise en question, les membres du conseil d'administration, accompagnés de Mathieu Charland-Faucher, organisateur communautaire du CIUSSS de l'Estrie-CHUS, n'ont jamais perdu de vue la mission, les valeurs de l'organisme et les préoccupations des jeunes de la région. (...) Aujourd'hui, grâce à tout ce beau monde, nous pouvons dire "mission accomplie".»

Créé sous la forme d'un comité de travail il y a 13 ans, l'organisme a pris sa forme actuelle en 2009. Après une baisse significative de sa clientèle, un focus group a été formé pour identifier quels étaient les besoins. «Ce qui en est ressorti, c'est que les jeunes voulaient qu'on aille vers eux», a expliqué Mme Martin.

Sept visages,diverses réalités

La rencontre de mardi était également prétexte à la présentation de la nouvelle image de Divers-Gens, qui s'est doté d'un nouveau logo et de matériel promotionnel coloré. Au coeur de celui-ci, sept visages incarnent la mission de l'organisme sur le terrain.

Le premier d'entre eux était celui de sa nouvelle coordonnatrice, Catherine Masse, en poste depuis sept mois et dont le conseil d'administration a fait grand éloge. «Elle a relevé le défi de faire renaître Divers-Gens de ses cendres en développant de nouveaux outils, en actualisant les objectifs du plan d'action, et ce, en poursuivant des activités éducatives, préventives et de lutte à l'homophobie et à la transphobie dans les milieux de vie des jeunes», a indiqué Mme Martin.

«Ça fait trois ans que j'accompagne l'organisme. C'est une réussite d'avoir rétabli le conseil d'administration. Et maintenant, on a Catherine, quelqu'un de spécial qui a fait de Divers-Gens un projet de vie», a relevé M. Charland-Faucher.

La principale intéressée, flattée par ces bons mots, se sent pour sa part comme un poisson dans l'eau dans cet emploi taillé sur mesure pour elle. «Divers-Gens m'offre des opportunités de contact, de rencontre, de partage et d'apprentissage bien au-delà de mes espérances», a-t-elle affirmé.

Mme Masse a ensuite présenté ses nouveaux «amis», six personnages aux couleurs du drapeau arc-en-ciel créés par l'artiste Sarah Bean, à la demande de l'organisme, qui souhaitait représenter des individus de tous les sexes, ethnies, et caractéristiques physiques possibles.

Mme Masse explique que ces personnages, nommés David, Irys, Vincent, Érica, Ryan et Samya (dont les initiales forment l'acronyme DIVERS), lui permettent de dépersonnaliser certaines interventions.

«Je ne suis plus obligée de parler de cas réels, j'utilise les personnages pour permettre aux gens de s'identifier à eux, de s'approprier ou d'imaginer leur histoire. Cela permet de faire comprendre que l'orientation sexuelle, le genre et l'identité sexuelle, ce n'est pas quelque chose de fixe et d'écrit dans le front des gens», explique la coordonnatrice.

«Les personnages servent à dénoter toutes les saveurs qu'on peut retrouver dans la communauté LGBT. Parce que ce n'est pas vrai qu'il n'y a qu'un moule de jeune homosexuel, un seul moule de jeune lesbienne ou un seul moule de jeune trans.»

Émotion

La réunion a connu quelques moments plus émouvants. Mme Martin a annoncé qu'elle cédait sa place à la relève, après treize ans à la tête de l'organisme. «La cause me tient beaucoup à coeur comme travailleuse sociale, comme membre fondateur et personnellement. Divers-Gens, pour moi, sera toujours là», a fait savoir la présidente sortante en tapotant son coeur.

Deux jeunes membres, visiblement très épanouis, ont ensuite tenu à prendre la parole pour remercier l'équipe de l'organisme, qui les a aidés à leur sortie du placard, ce qui n'a pas manqué d'émouvoir les personnes présentes.

En mémoire d'Orlando

«On est encore très pertinents. Les gens nous disent que ça va bien ici, l'acceptation des homosexuels. On a bien vu dans ces derniers jours que ça ne va pas si bien que ça», de dire Catherine Masse, faisant référence à la fusillade du club Pulse, à Orlando, où 49 membres de la communauté LGBT américaine ont perdu la vie.

La coordonnatrice de l'organisme Divers-Gens précise n'avoir reçu aucun message en lien avec la tragédie, mais que celle-ci «affecte plusieurs parents de jeunes de la communauté LGBT qui regrettent que ce qui est rendu pour eux normal, banal, naturel et (faisant partie) de leur enfant (peut devenir) une cible pour des crimes haineux».

Divers-Gens ne pouvait passer sous silence les tristes événements survenus il y a près de deux semaines. Déjà, des représentants de l'organisme avaient pris part à une vigile en hommage aux victimes, le 17 juin dernier à Saint-Hyacinthe, mais ils tenaient à poser un geste symbolique à Granby. «C'est important de souligner ça ici aussi, parce qu'on n'est pas immunisés contre la violence», a souligné M. Charland-Faucher.

Ainsi, 49 lampions décorés aux couleurs du drapeau arc-en-ciel - un pour chaque victime de la tuerie - ont été allumés. Les participants ont par la suite observé 49 secondes de silence pour honorer la mémoire des défunts. Et dans le silence brillaient les flammes, une lueur d'espoir pour que ne se reproduise plus une telle tragédie.

Marie-Ève Martel

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer