BMP: Ami des bébés... avec mention d'honneur

Premier hôpital au pays à avoir obtenu la... (Alain Dion, La Voix de l'Est)

Agrandir

Premier hôpital au pays à avoir obtenu la certification, en raison notamment de ses efforts pour promouvoir et protéger l'allaitement, BMP devient également le tout premier au Québec à voir celle-ci renouvelée pour une troisième fois.

Alain Dion, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Ève Martel
La Voix de l'Est

(Cowansville) Nouvel honneur pour l'hôpital Brome-Missisquoi-Perkins et le réseau local de services de santé et de services sociaux La Pommeraie. Les établissements ont en effet obtenu la certification «Ami des bébés» pour une 4e et une 3e fois consécutives, mention d'honneur en plus. Une première marquant le caractère «exceptionnel» des services périnataux dans la région, soulignent ses artisans.

Lancée en 1991 par l'Organisation mondiale de la santé et le Fonds des Nations unies pour l'enfance, l'initiative des hôpitaux amis des bébés a permis de certifier plus de 21 000 établissements de santé dans plus de 131 pays. Au Québec, sur 66 hôpitaux où sont pratiqués des accouchements, seulement cinq ont obtenu le sceau, a fait savoir Johanne Fleurent, directrice adjointe des programmes jeunesse, secteur périnatalité et petite enfance au CIUSSS.

Premier hôpital au pays à avoir obtenu la certification, en raison notamment de ses efforts pour promouvoir et protéger l'allaitement, BMP devient également le tout premier au Québec à voir celle-ci renouvelée pour une troisième fois. Même chose aux CLSC de La Pommeraie, qui deviennent les premiers à obtenir la certification une troisième fois de suite.

Le directeur général adjoint aux programmes sociaux et de réadaptation du CIUSSS de l'Estrie- CHUS, Carol Fillion, a souligné «le caractère exceptionnel de la certification» et les «commentaires très élogieux du ministère (de la Santé et des Services sociaux), qui confirment le statut de chef de file» de l'hôpital en promotion de l'allaitement. D'ailleurs, l'organisation souhaite étendre cette pratique à l'ensemble de ses établissements.

«Ce qui est intéressant, c'est que sur le territoire de La Pommeraie, on fait beaucoup plus que la simple promotion de l'allaitement. On y trouve une approche humaine, intégrée et préventive. C'est là toute la beauté et la richesse du modèle, qui a des répercussions concrètes», a affirmé la directrice de la santé publique du CIUSSS de l'Estrie - CHUS, Dre Mélissa Généreux.

Des bébés en meilleure santé

Le taux d'allaitement des mères à la sortie de l'hôpital, de même qu'au retour à la maison, demeure plus élevé, à 77%, que la moyenne québécoise de 64%, soutient la spécialiste.

Bien plus que «le plus beau cadeau d'une mère à son enfant», l'allaitement a de réelles vertus pour la santé des nouveau-nés, a également fait valoir Mme Généreux. Les bébés sont moins à risque de contracter des maladies infectieuses. Selon Mme Généreux, le taux d'hospitalisation des nourrissons est de 10% moins élevé qu'ailleurs dans la région et au Québec. «Ça se traduit par une cinquantaine d'hospitalisations d'enfants de 0 à un an de moins qu'ailleurs», illustre-t-elle.

Le savoir-faire de l'équipe a été souligné à plusieurs reprises au cours du point de presse, qui s'est conclu par la remise, à toutes les employées du département de la natalité, d'une lettre d'appréciation pour leur dévouement.

«Des réussites comme celles d'aujourd'hui ne pourraient avoir lieu sans le travail des employées, a fait valoir M. Fillion. Beaucoup de familles veulent donner naissance à BMP.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer