Une famille à la rue à Notre-Dame-de-Stanbridge

Un épais panache de fumée était visible à... (Tirée de Facebook)

Agrandir

Un épais panache de fumée était visible à plusieurs centaines de mètres du lieu de l'incendie, samedi soir.

Tirée de Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jonathan Gagnon
La Voix de l'Est

(Notre-Dame-de-Stanbridge) Une maison unifamiliale du chemin Saint-Charles, à Notre-Dame-de-Stanbridge, a été ravagée par les flammes samedi soir. Le bâtiment a été déclaré «perte totale».

Les pompiers locaux ont été alertés vers 19 h par les occupants de la résidence, un couple et deux enfants âgés d'une dizaine d'années.

Les sapeurs ont rapidement constaté qu'ils avaient affaire à un embrasement généralisé.

«À notre arrivée, le mur était déjà à terre. Il y avait des briques dans le chemin. La boîte aux lettres était complètement fondue», raconte le directeur du service de sécurité incendie de Notre-Dame-de-Stanbridge, Réjean Lemaire.

«C'était un incendie extrêmement violent.»

Un appel d'entraide a été lancé aux services de Bedford, de Saint-Alexandre, et de Henryville/Saint-Sébastien. Une trentaine de sapeurs ont combattu le brasier.

Ni les pompiers ni les résidants ne sont en mesure de déterminer avec exactitude la cause de l'incendie. L'hypothèse d'un problème électrique était toutefois privilégiée dimanche soir. Aucun élément criminel n'a été relevé.

C'est donc dire qu'une famille se retrouve maintenant à la rue. Les sinistrés ont d'ailleurs sollicité l'aide la Croix-Rouge.

«Ils n'ont plus de vêtements ni de papiers. Tout était à l'intérieur», précise Réjean Lemaire.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer