Des jeux d'eau au parc national de la Yamaska

Une première dans un parc national: des jeux... (Catherine Trudeau, La Voix de l'Est)

Agrandir

Une première dans un parc national: des jeux d'eau rafraîchiront désormais les visiteurs du parc de la Yamaska. Ils seront opérationnels dans quelques jours, a affirmé la directrice, Hélène Plante.

Catherine Trudeau, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est

(Granby) Le parc national de la Yamaska lancera la semaine prochaine sa saison estivale avec une nouveauté: des jeux d'eau. Une première dans le réseau des parcs nationaux de la Société des établissements de plein air du Québec (SÉPAQ), a affirmé vendredi la directrice, Hélène Plante.

Selon elle, les nouveaux jeux d'eau, aménagés près du pavillon de la plage, permettront d'appuyer la stratégie famille de l'endroit et de pallier aux épisodes d'algues bleu-vert qui privent à l'occasion les visiteurs des plaisirs du plan d'eau.

«On voulait offrir une expérience client à la hauteur d'un parc national», fait valoir Mme Plante.

Pour l'heure, les jeux d'eau, qui fonctionneront avec un système d'eau recirculée, ne sont pas encore accessibles. Le site a encore des allures de chantier. Mais, si tout se déroule comme prévu, ils pourraient être prêts pour le long week-end de la Fête nationale, qui marquera le début de la haute saison touristique, note la directrice.

Autre nouveauté, dit-elle: un terrain de volley-ball de plage, aménagé selon les normes de la Fédération de volley-ball, s'ajoutera aussi aux infrastructures de jeux de l'endroit à compter de la mi-juillet.

Expérience famille

Le parc national de la Yamaska, comme d'autres destinations de la SÉPAQ, s'affiche désormais comme un endroit à explorer en famille. Pour bonifier l'expérience, un service gratuit de prêt d'équipements (chaise haute, parc, poussette, porte-bébé, remorque pour vélo, banc rehausseur) a ainsi été mis en place.

À compter du 24 juin, les activités de découverte du parc seront offertes sept jours sur sept, précise Alain Mochon, responsable du service de la conservation et de l'éducation. Le camping, qui compte plus de 150 sites, affiche déjà complet les fins de semaine et les jours fériés depuis son ouverture, lors de la Fête des Patriotes, indique Hélène Plante.

Dans l'air depuis quelques années, la relocalisation de la piste cyclable de façon à permettre aux cyclistes de transiter de l'Estriade à la Campagnarde, sans passer par la guérite du parc, pourrait se réaliser cet automne, laisse savoir la directrice.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer