En liberté illégale, il dérobe un camion

La Sûreté du Québec confirme l'arrestation de l'homme... (Archives La Presse)

Agrandir

La Sûreté du Québec confirme l'arrestation de l'homme âgé de 59 ans. L'individu faisait déjà l'objet d'un mandat d'arrestation puisqu'il était en liberté illégale.

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Karine Blanchard
La Voix de l'Est

(Cowansville) Un vendeur d'automobiles de Cowansville en a été quitte pour une bonne frousse, mercredi, lorsqu'un client à qui il montrait un camion a décidé de le voler et l'a heurté au passage. Le voleur, qui se trouvait en liberté illégale, n'est toutefois pas allé loin. Il a été arrêté à quelques kilomètres de là alors qu'il s'apprêtait à faire le plein d'essence.

L'employé de Deragon Ford a accueilli le client mercredi midi. Celui-ci disait être à la retraite et vouloir s'acheter un camion de type pick-up, raconte André Pelletier, directeur des ventes chez le concessionnaire du boulevard Jean-Jacques Bertrand.

Le vendeur lui a donc montré un camion F-150 2016. Alors que le client était assis derrière le volant, le vendeur a quitté sa place du côté passager pour l'aider à ajuster son siège. Au moment de passer devant le véhicule pour retourner s'asseoir, il a été renversé par le fuyard. Le bras de l'employé a été accroché, mais il n'a pas été blessé. Il a toutefois été secoué par les événements.

Les policiers ont été rapidement alertés. Un ratissage du secteur a permis de localiser le camion volé et l'auteur du crime dans une station-service à proximité. L'homme a été arrêté.

Le camion a été remis au concessionnaire, ce qui n'arrive presque jamais en cas de vol puisque les véhicules ne sont pas retrouvés, indique M. Pelletier. Celui-ci n'était pas endommagé, mais affichait quelques kilomètres de plus au compteur, ajoute-t-il.

La Sûreté du Québec confirme l'arrestation de l'homme âgé de 59 ans. L'individu faisait déjà l'objet d'un mandat d'arrestation puisqu'il était en liberté illégale. Il aurait, selon toute vraisemblance, bénéficié d'une sortie à l'établissement carcéral où il purge une sentence, mais ne serait jamais retourné à la prison.

Le voleur a repris le chemin des cellules. Des accusations seront déposées ultérieurement contre lui. Une autre personne a également été arrêtée dans cette affaire et pourrait être accusée de complot.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer