Chapeau à quatre filles de la région

Le concours Chapeau, les filles! souligne la volonté... (123RF)

Agrandir

Le concours Chapeau, les filles! souligne la volonté et le travail des femmes inscrites à un programme de formation professionnelle ou technique qui mène à l'exercice d'un métier traditionnellement masculin.

123RF

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Ève Martel
La Voix de l'Est

(Granby) Quatre femmes de la région ont été récemment récompensées dans le cadre du concours Chapeau les filles!, remportant chacune une bourse de 2000 $.

Chapeau, les filles! célèbre cette année son 20e anniversaire. Le concours souligne la volonté et le travail des femmes inscrites à un programme de formation professionnelle ou technique qui mène à l'exercice d'un métier traditionnellement masculin.

La Granbyenne Camille Blais est récipiendaire du prix Arts, remis par le ministère de la Culture et des Communications. L'étudiante en soudage-montage à l'École des métiers de la construction, à Montréal, recycle des morceaux de métal pour leur donner une forme vivante, liant l'art et la soudure. Si elle souhaite fonder une entreprise, Camille envisage aussi de poursuivre des études universitaires en arts.

La Sheffordoise Marie-Laure Azevedo, étudiante au programme Mécanique de véhicules à l'École professionnelle des métiers de la Commission scolaire des Hautes-Rivières, a reçu le prix Transports du ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports. La femme de 5'1 ne s'est pas laissée décourager par les équipements conçus pour des hommes plus grands qu'elle: elle s'est confectionné une estrade avec des planches et une caisse de vin.

Le prix Environnement a pour sa part été remis à la Valcourtoise Sabrina Archambault par le ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques. Celle qui étudie la technologie du génie civil au Cégep de Sherbrooke promeut et invente des initiatives vertes et écologiques destinées à rendre les bâtiments plus écoénergétiques. Elle poursuivra ses études à l'université avec un bac puis une maitrise.

Membre de la cohorte en boucherie de détail au Campus de Brome-Missisquoi de la Commission scolaire du Val-des-Cerfs, Geneviève Ste-Marie, de Saint-Ignace-de-Stanbridge s'est mérité le prix remis à une élève de la formation professionnelle francophone par la Fédération des commissions scolaires du Québec. Celle qui a fabriqué un fumoir artisanal avec son conjoint a suivi des cours sur l'hygiène et la salubrité et sur la fabrication de saucisson sec, expertises qu'elle pourra mettre en pratique lorsqu'elle réalisera son dernier stage en France, histoire d'affuter ses acquis en charcuterie.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer