Réfugiés: Ottawa aurait dépensé 136 M$ de moins que prévu

La venue au pays de 25 000 réfugiés... (Archives Le Droit)

Agrandir

La venue au pays de 25 000 réfugiés entre novembre et la fin février a coûté 319 millions $, indiquent les données dévoilées par le ministère.

Archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Ottawa

La première année du programme phare du gouvernement Trudeau pour accueillir 25 000 réfugiés syriens au pays a coûté 136 millions $ de moins que ce qui était prévu dans le budget initial, selon les chiffres fournis jeudi par le ministère de l'Immigration.

La venue au pays de 25 000 réfugiés entre novembre et la fin février a coûté 319 millions $, le transport et l'accueil des réfugiés ayant entraîné les frais les plus importants, indiquent les données dévoilées par le ministère.

Des économies ont été réalisées parce que le transport a été moins dispendieux que ce qui était anticipé, les espaces sur les bases militaires pour loger temporairement des réfugiés n'ont jamais été utilisés, et il n'a pas été nécessaire de piger dans un fonds de prévoyance, a dit le ministre de l'Immigration, John McCallum, devant un comité de la Chambre des communes.

M. McCallum a soutenu que les dépenses avaient été « considérablement moindres » grâce à une efficacité, également « considérable », des opérations.

Le budget initial pour le programme était de 678 millions $ sur six ans. Il a été divisé en cinq phases - les trois premières s'attardant à l'identification, au traitement des demandes et au transport des réfugiés.

Le budget maximal pour ces trois étapes était de 188 millions $, et les données dévoilées jeudi estiment que 108,5 millions $ ont été dépensés jusqu'à maintenant.

Mais la part du lion du budget du programme - les coûts pour véritablement installer les réfugiés et leur fournir un soutien au revenu, des cours de langue, des services de recherche d'emploi et d'autres services semblables - n'a pas encore été dépensée.

Seuls 32,6 millions $ des fonds pour l'établissement ont été dépensés en 2015-2016, indiquent les documents. Le budget est de 377 millions $.

Des organismes d'accueil des réfugiés ont témoigné devant les députés fédéraux pendant des semaines pour présenter une série d'inquiétudes sur le processus d'établissement, notamment le fait que des femmes ne sont pas en mesure d'assister à des cours de langue car elles ne parviennent pas à faire garder leurs enfants, et les difficultés à trouver du logement abordable à long terme.

En date du 29 mai, 27 580 Syriens étaient arrivés au pays.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer