Des pique-niques arrosés bientôt permis à Granby

Il sera maintenant possible de consommer de l'alcool... (Janick Marois, La Voix de l'Est)

Agrandir

Il sera maintenant possible de consommer de l'alcool dans trois parcs de Granby si la consommation est accompagnée d'un repas.

Janick Marois, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est

(Granby) Accompagner son pique-nique d'un verre de vin sera permis à compter du mois prochain dans trois parcs municipaux de Granby. Les élus ont déposé un avis de motion pour modifier la réglementation en ce sens. Un conseiller municipal, Jocelyn Dupuis, a cependant des réserves.

Le conseiller municipal Jocelyn Dupuis a des réserves... (archives La Voix de l'Est) - image 1.0

Agrandir

Le conseiller municipal Jocelyn Dupuis a des réserves à permettre la consommation d'alcool pour accompagner un repas dans trois parcs municipaux, soit dans les parcs Daniel-Johnson, Victoria et Pelletier.  

archives La Voix de l'Est

Le maire suppléant, Michel Mailhot, précise qu'il s'agit... (archives La Voix de l'Est) - image 1.1

Agrandir

Le maire suppléant, Michel Mailhot, précise qu'il s'agit d'un projet pilote d'une durée d'un an. 

archives La Voix de l'Est

«Vous allez me trouver rabat-joie, mais je ne suis pas à l'aise avec cette modification à la réglementation. La situation actuelle n'est vraiment pas problématique, alors pourquoi créer une future possibilité d'avoir des problèmes?», a relevé M. Dupuis.

Selon l'avis de motion déposé lundi soir, une fois la modification adoptée, il sera «permis d'avoir en sa possession et de consommer, entre 11 h et 20 h, des boissons alcoolisées lors d'un repas en plein air dans les parcs Daniel-Johnson, Victoria et Pelletier». Le fait de grignoter des aliments, comme des croustilles, des noix ou des bonbons, ne constitue toutefois pas un repas, est-il précisé.

Justement, qu'est-ce qu'un repas? , s'interroge Jocelyn Dupuis. «J'aurais moi aussi une ouverture pour les gens qui prennent un verre de vin en pique-niquant, mais avec la nouvelle réglementation, quelqu'un pourrait juste déposer un hot dog sur la table et boire de 11 h à 20 h. Et ça serait un repas aussi», considère-t-il.

Son homologue à la table du conseil, Robert Riel, ne partage toutefois pas son opinion. «Ça n'amènera pas plus de gens déplacés dans nos parcs», croit-il.

Selon lui, l'ouverture démontrée par la Ville pour la présence des chiens dans certains parcs municipaux l'a démontré. Oui, il y a toujours une minorité qui déroge aux règles. Mais Robert Riel croit que la majorité des citoyens saura faire preuve de discernement. «Ce n'est pas en permettant ça (la consommation d'alcool avec un repas) que ça va amener plus de problématiques», juge-t-il.

Projet pilote

Le maire suppléant, Michel Mailhot, a pour sa part précisé qu'il s'agit d'un projet pilote d'un an. Si l'expérience s'avère non concluante, le conseil municipal pourra toujours faire marche arrière, a-t-il souligné.

Actuellement, quiconque consomme des boissons alcoolisées dans un parc municipal est passible d'une amende de 75$. À cela s'ajoutent des frais de 27$, note le porte-parole du service de police de Granby, Guy Rousseau.

Selon Michel Mailhot, la Ville de Granby souhaite ainsi répondre aux demandes adressées à cet effet par le passé par des citoyens et des groupes. Il est notamment arrivé à plusieurs reprises que des organismes souhaitent organiser un événement dans un parc, mais qu'ils soient freinés par la réglementation municipale, qui y interdit la consommation de boissons alcoolisées. Sinon, des autorisations devaient être accordées à la pièce. Mais c'était compliqué pour rien, note Michel Mailhot.

La Ville de Granby n'est pas la seule à faire preuve de tolérance sur ce point. L'arrondissement Ville-Marie de la ville de Montréal, entre autres, permet la consommation d'alcool «à l'occasion d'un repas pris en plein air dans la partie d'un parc où la Ville a installé des tables de pique-nique».

Si tout se déroule comme prévu, la modification à la réglementation sera adoptée lors de la prochaine séance ordinaire du conseil municipal, le 4 juillet prochain.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer