XMAN Race à Sutton: l'intérêt ne s'essouffle pas

La pluie est venue s'ajouter aux nombreux obstacles... (Catherine Trudeau, La Voix de l'Est)

Agrandir

La pluie est venue s'ajouter aux nombreux obstacles à franchir dimanche lors de la XMAN Race disputée en fin de semaine au mont Sutton.

Catherine Trudeau, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Maxime Massé
La Voix de l'Est

(Sutton) Près de 3700 personnes de tout âge ont pris d'assaut le mont Sutton ce week-end afin de prendre part à la XMAN Race. Les nombreux participants ont dû grimper, ramper, sauter et bien entendu courir pour franchir les 7,5 km et les 48 obstacles les séparant de la ligne d'arrivée.

«Ça a très, très bien été. La journée de samedi a été superbe avec la belle température. La pluie est venue compliquer la vie des coureurs aujourd'hui (dimanche), mais ce fut tout de même une belle édition. On n'a pas établi de record, le nombre de participants a été assez similaire à l'année passée, mais on est bien satisfaits de la participation», a noté la directrice des ressources humaines et des bénévoles, Annick Beaulé.

Si les courses à obstacles sont de plus en plus nombreuses aux quatre coins de la province, cette dernière se réjouit de voir que l'engouement pour ce genre d'événement ne semble pas vouloir s'essouffler pour autant.

«L'intérêt des gens se maintient. On essaie de donner le meilleur événement qu'on peut, le meilleur produit possible aux clients pour qu'ils reviennent et jusqu'à date, ça fonctionne. On se croise les doigts pour que ça se poursuive», a-t-elle indiqué.

Les organisateurs travaillent d'ailleurs d'arrache-pied afin de présenter de nouveaux défis chaque année. Pour cette édition, l'échelle sur pivot à franchir à l'horizontale est l'un des nouveaux obstacles qui ont donné un peu plus de fil à retordre aux coureurs.

Mais le plus gros challenge du week-end s'est présenté dimanche sous la forme de fortes averses. «Pour certains participants, ça a été plus difficile de compléter le parcours. Il y a eu des petits cas d'hypothermie, quelques évacuations du parcours, mais rien de majeur», a assuré Mme Beaulé.

Si le surplus de boue a fait le bonheur de certains, d'autres se seraient bien passés de toute cette flotte, dont Chloé Bélanger de Sainte-Thérèse, bien abritée sous une couverture thermale alors qu'elle venait tout juste de terminer l'épreuve.

«C'était une première expérience pour moi. J'ai trouvé ça bien, même si ce n'était pas facile avec la pluie. Je n'ai pas fait tous les obstacles, mais je suis satisfaite de ma course. C'est bien organisé et les bénévoles prennent bien soin des coureurs», a-t-elle souligné.

Même les vétérans de ce type de courses ont trouvé la tâche plus ardue dimanche. C'est notamment le cas du Montréalais Sébastien Côté-Houde qui en était déjà à sa 6e course à obstacles à vie.

«C'est la première fois que je faisais une course à obstacles sous la pluie. C'est plus rafraîchissant, mais ça rend les obstacles plus difficiles à franchir parce que c'est glissant. Déjà, ce n'est pas évident à Sutton puisqu'on est en montagne. Il faut toujours monter et le terrain est assez escarpé», a-t-il fait valoir.

Championnats

Les trois courses québécoises XMAN Race font par ailleurs désormais office de Championnat canadien de courses à obstacles afin de se qualifier pour les Championnats du monde OCR. Seuls les dix meilleurs coureurs de chaque catégorie d'âge méritent le droit de prendre part à cet événement qui aura lieu cette année du 14 au 16 octobre prochain à Blue Mountains en Ontario.

«C'est le premier championnat de la sorte à avoir été créé. Ça vient un peu structurer le monde des courses à obstacles, estime Mme Beaulé. Au début, les courses à obstacles étaient méconnues. Il y a ensuite eu un gros boom au niveau amateur et là, c'est le côté élite et compétitif qui est en train de se développer davantage.»

Les deux prochaines éditions québécoises du XMAN Race seront disputées respectivement les 20 et 21 août au mont Orford et le 24 septembre à la station de ski Le Relais dans la région de Québec.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer