Plus de 600 participants au Grand défi de Granby

Plus de 200 cyclistes ont participé à la... (Julie Catudal, La Voix de l'Est)

Agrandir

Plus de 200 cyclistes ont participé à la boucle de 40 kilomètres du Grand défi de Granby.

Julie Catudal, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Granby) Malgré la météo incertaine, plus de 600 cyclistes ont participé dimanche aux trois boucles de 2, 10 ou 40 kilomètres du Grand défi de Granby.

Les participants aux deux premiers circuits ont été les plus chanceux: ils ont roulé au sec. Mais au départ du 40 kilomètres, une pluie froide s'abattait sur les cyclistes. Rien, toutefois, pour dégonfler leur motivation.

«C'est notre plus grosse année jusqu'à présent, on est contents sans bon sens», s'est exclamé le coordonnateur de l'événement, Benoit Léveillé.

L'an dernier, plus de 400 cyclistes ont participé au Grand défi de Granby. On parle donc d'une augmentation de plus de 200 participants.

«On voit que ça commence à devenir sérieux. Pour la première fois, on va passer sur une route provinciale (NDLR: le boulevard David-Bouchard étant la route 139) et on a toutes les autorisations de la Sûreté du Québec et du ministère des Transports», souligne le coordonnateur.

La police de Granby s'est chargée de la circulation et de l'aspect sécurité en escortant les cortèges de cyclistes.

Pour tout le monde

«La beauté d'aujourd'hui, c'est que ça s'adresse à tout le monde, parce que tout le monde peut bouger et être actif», estime M. Léveillé.

Une somme de 5$ était demandée pour participer, ce qui ne couvre même pas l'ensemble des dépenses. «Pour prendre part à des événements, il faut souvent défrayer de gros coûts. Ici, pas question que le coût de l'activité empêche quelqu'un de venir bouger», martèle-t-il.

Le Grand défi de Granby a été mis sur pied pour permettre à ses participants d'expérimenter sur une plus petite échelle ce que les cyclistes du 1000 kilomètres du Grand défi Pierre Lavoie vivent lors de leur traversée du Québec.

Une cinquième édition qui promet

La boucle de 40 kilomètres n'était même pas encore amorcée que Benoit Léveillée était déjà en mode 2017 et évoquait avec enthousiasme la cinquième édition, qui promet, au dire du coordonnateur. «Tout va être plus big, je te le garantis», a-t-il lancé avec excitation.

Sans en dévoiler les détails, question de conserver le suspense, M. Léveillée a indiqué qu'il y aurait «de grandes personnalités, des parrains qui vont rendre ça plus gros. Ça va être encore plus animé, plus festif», dit-il.

«Là, il faut gérer la croissance, mais on a déjà plein d'idées pour améliorer tout ça. C'est déjà en branle. Et je souhaite voir plus de 1000 personnes l'an prochain», se fixe comme défi le grand ami de Pierre Lavoie.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer