La cuisine de rue arrive à Granby

Deux des restaurateurs de rue qui seront présents... (Christophe Boisseau-Dion, La Voix de l'Est)

Agrandir

Deux des restaurateurs de rue qui seront présents à la Place de la Gare à Granby, Rémi Lahaie, du Luv Shack, et Karine Fortin, de La Choppe.

Christophe Boisseau-Dion, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est

(Granby) Après quelques modifications effectuées à la réglementation municipale depuis l'an dernier, la cuisine de rue sera finalement au menu à Granby.

Deux des trois camions - La Choppe et Luv Shack - qui seront présents à la Place de la Gare, rue Denison Est, au cours de l'été ont été présentés aux médias vendredi. Un troisième camion - Délices et Grignotines - s'ajoutera au duo le mois prochain, a annoncé le directeur général de Commerce et tourisme Granby et région (CTGR), Sylvain Gervais.

La route a été longue pour arriver à ce résultat. Mais la collaboration entre la Ville de Granby, CTGR et des propriétaires de camion s'est avérée fructueuse. «On a fini par trouver des solutions gagnants-gagnants», dit Sylvain Gervais. Le prix des permis a entre autres été revu à la baisse pour les restaurateurs locaux et les remorques ont également été permises.

Des modifications qui ont tout changé, a confirmé Rémi Lahaie, propriétaire du Luv Shack et du gîte touristique La Maison des tournesols, rue Denison Ouest, à Granby. Celui-ci suivait le dossier depuis quelques mois déjà. Le Luv Shack, qui a pour spécialité la viande fumée, entreprend ainsi sa première année d'activité.

Rémi Lahaie est confiant de trouver sa place. «Je ne crois pas que ça nuise aux autres restaurateurs de Granby. Je vois plus ça comme un complément. On va accommoder les gens différemment», dit-il.

Karine Fortin promène pour sa part sa remorque gourmande La Choppe depuis trois ans, à Montréal et ailleurs. Mais Granby deviendra sa priorité, affirme l'entrepreneure de Lac-Brome. Elle est aussi convaincue que ses «classiques réinventés et ses mix sucrés-salés» répondront à un besoin. «Je n'ai pas d'inquiétude que ça va marcher. Les gens recherchent ça», dit-elle.

«Happening»

Au Luv Shack et à La Choppe s'ajoutera en juin Délices et Grignotines, propriété de Caroline Gingras, affilié avec les Délices de Granby, rue Saint-Antoine.

Selon Sylvain Gervais, les trois camions devraient être là en même temps, la majorité du temps. Mais, chose certaine, dit-il, il y aura toujours au moins un camion, beau temps mauvais temps. Un horaire a été élaboré pour assurer une présence sur le site.

À compter de maintenant et jusqu'au 23 juin, les camions seront présents du jeudi au dimanche, de 11 h à 20 h. Durant la haute saison touristique, la cuisine de rue sera offerte sept jours sur sept. L'horaire à quatre jours reprendra en septembre, jusqu'au 15 octobre.

Le menu des camions ne comprend aucune friture et répond à la politique alimentaire de la Ville, précise Sylvain Gervais.

La conseillère municipale et présidente de CTGR, Julie Bourdon, estime que la présence des camions - ou remorques - de cuisine de rue en bordure de la piste cyclable créera un «happening».

Les camions de cuisine de rue ne sont autorisés qu'à un seul endroit à Granby: le stationnement de la Place de la gare. Mais vendredi, leur présence attirait déjà de nombreux curieux.

«2016 est une année de tests. On va évaluer la participation. Et on va régulièrement prendre le pouls pour mieux s'organiser pour les prochaines années. On va espérer que les Granbyens et les visiteurs de l'extérieur vont être au rendez-vous», relève le DG de Commerce et tourisme Granby et région.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer