Brome Fair se transforme en camping

Environ 700 véhicules récréatifs et roulottes (et une... (Christophe Boisseau-Dion, La Voix de l'Est)

Agrandir

Environ 700 véhicules récréatifs et roulottes (et une tente) ont créé tout un village sur le site de Brome Fair.

Christophe Boisseau-Dion, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Cynthia Laflamme
La Voix de l'Est

(Brome) Brome Fair troquera les animaux de ferme pour les véhicules de camping de toutes sortes, ce week-end, alors que la Fédération québécoise de camping et de caravaning (FQCC) tient son traditionnel rassemblement qui lance la saison 2016.

L'Association régionale de camping et de caravaning de Montréal/Bourassa travaille depuis un an et demi à l'organisation de ce rassemblement, qui réunit environ 1 500 personnes et 700 unités dans le village de Brome.

Il ne s'agit pas uniquement de stationner sa roulotte et de prendre un verre au soleil. L'activité générera des retombées économiques importantes pour la région, assure Michel Girard, vice-président de la FQCC. Déjà, vendredi midi, des autobus jaunes attendaient leurs passagers pour les mener vers des lieux touristiques de la région. À l'itinéraire, notamment: le musée de Knowlton, deux vignobles, un spa, et Canard du Lac-Brome. Il sera aussi possible de croiser les campeurs à la Fête du chocolat de Bromont.

Mais ce n'est pas tout. Plusieurs divertissements s'offrent aux campeurs sur le site. Outre les kiosques de vente, des spectacles sont organisés. Nuls autres que Mario Tessier et Andrée Watters ont été invités à monter sur les planches de l'immense chapiteau. Des activités jeunesse de toutes sortes sont proposées aux ados et aux plus jeunes.

Bref, pas étonnant de voir les motorisés faire la file sur le chemin Stagecoach pour entrer sur le site où la fête ne s'arrêtera que lundi.

Alain Boyer, président de l'association de Montréal/Bourassa, explique que le succès de tels événements passe par l'organisation rigoureuse et la délégation des tâches.

«Chaque mois, on rassemblait notre équipe. Il fallait trouver le site parce que ça prend le site pour savoir ce qu'on va faire comme activité et pour trouver des commanditaires.» Chaque personne dans le comité organisateur est responsable d'un volet, comme l'alimentation, les roulottes ou encore les spectacles.

Durant le week-end, une centaine de personnes donnent de leur temps pour que tout se déroule rondement.

La fédération est littéralement une famille pour Alain Boyer et Michel Girard. «Je compare ça aux villages qu'on avait dans le temps, remarque M. Girard. Un gars a un problème dans le village, on se donne un coup de main. Tu ne vois plus ça dans les villes. En camping, tu finis par connaître tout le monde.»

Le site de l'exposition agricole de Brome a effectivement pris des allures de village. Au centre, les lieux de rassemblement public. Tout autour, des roulottes et véhicules récréatifs de toutes sortes. On y voit même ce qu'on appelle, dans le milieu, un chalet. Il s'agit d'une petite roulotte au toit en pignon. Un couple et ses trois ados vont quant à eux camper sous une tente.

Les gens se saluent, se racontent leur hiver. Tous, sans exception, ont le sourire aux lèvres à l'arrivée de la belle saison.

C'est la deuxième fois que Brome reçoit le rassemblement.

Le rassemblement d'ouverture de la saison 2017 promet déjà puisqu'il marquera le cinquantième anniversaire de la FQCC.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer