Zoo de Granby: des employés testent les glissades

Jour de tests mercredi aux nouvelles glissades d'eau...

Agrandir

Jour de tests mercredi aux nouvelles glissades d'eau du parc aquatique du Zoo de Granby.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est

(Granby) Jour de première mercredi au parc aquatique Amazoo. Les glissades d'eau, nouveauté attendue de l'été, ont accueilli leurs premiers baigneurs, alors que des tests ont été effectués avec le fabricant de la nouvelle attraction et une quinzaine d'employés du Zoo de Granby.

Les travaux battent aussi leur plein à la... (Janick Marois, La Voix de l'Est) - image 1.0

Agrandir

Les travaux battent aussi leur plein à la rivière Cunucunoma, qui a droit à une cure de Jouvence. 

Janick Marois, La Voix de l'Est

Les cobayes n'ont pas été très difficiles à trouver, a lancé en riant le directeur construction et entretien, Stéphane Larrivée. «On a commencé les téléphones hier après-midi (mardi) et ce matin, on avait tout notre monde. Tout le monde veut essayer ça», dit-il.

Ciel bleu, soleil éclatant, température de l'eau dans les glissades à28 degrés Celcius (83 degrés Fahrenheit), rires à profusion; presque tout était parfait. Seul le vent au haut de la tour des glissades était plutôt frisquet en matinée pour les courageux qui ont choisi de participer aux tests en maillots de bain, plutôt que vêtus d'un wet suits.

Un ingénieur de l'entreprise canadienne WhiteWater, fabricant de l'ajout du parc aquatique, a été le premier à se mouiller pour vérifier entre autres le niveau d'eau, la vitesse et les mouvements dans les glissades, dont celle qui est équipée d'un bol qui fait tourbillonner les baigneurs.

Par la suite, le groupe de volontaires, composé de sauveteurs et d'employés du Zoo, a été invité à s'élancer dans les différentes glissades. L'une d'elles est entièrement couverte, tandis qu'une autre comporte des sections ouvertes et fermées. Chacune des descentes était chronométrée et le poids des testeurs noté. Bref, rien n'a été laissé au hasard pour cette opération d'ajustements.

«L'fun!», «Écoeurant!», «Encore!», «10/10», «Du beau nouveau!», ont commenté les testeurs entre deux glissades.

Dernier sprint

Une fois les ajustements complétés, le bassin de réception au bas des trois glissades, baptisées Les descentes de l'Amazonie, devra être vidé pour recevoir une couche de finition. L'aménagement du site sera aussi à compléter. Mais tout sera prêt pour l'ouverture d'Amazoo, prévue le 4 juin, assure Stéphane Larrivée.

Mercredi, lors du passage de La Voix de l'Est, les travaux battaient aussi leur plein à la rivière Cunucunoma, qui se laisse découvrir bien calé dans une chambre à air. La rivière a droit à une cure de Jouvence avec l'ajout d'une quinzaine de stations interactives. Au total, 3 millions$ sont investis cette année dans le parc aquatique.

Selon le directeur construction et entretien du Zoo, le chantier s'est déroulé rondement. L'hiver particulièrement doux a permis de garder un bon rythme de travail, se réjouit-il. Un trio d'artistes granbyens, composé de Marco de Muri, Jean-Yves Rhéaume et Alain Desroches, a en outre été mis à profit pour fabriquer l'ara, l'anaconda et le piranha grands formats mis en place au bas des glissades.

Les glissades d'eau auront une capacité de 300 personnes à l'heure, à raison de deux personnes par tube, selon M. Larrivée. Les enfants d'une grandeur de 42 pouces et plus y seront admis.

Si le parc aquatique ouvrira dans deux semaines, le Zoo de Granby, lui, accueillera ses premiers visiteurs ce samedi à compter de 10h, alors que la 63e saison estivale prendra son envol.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer