Saines habitudes: Cowansville se dote d'un plan d'action

Cowansville a lancé, lundi, sa Politique sur les... (Janick Marois, La Voix de l'Est)

Agrandir

Cowansville a lancé, lundi, sa Politique sur les saines habitudes de vie, en compagnie de la médaillée olympique et ambassadrice pour Québec en forme, Sylvie Bernier.

Janick Marois, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Élise Faucher
La Voix de l'Est

(Cowansville) Lancée lundi, la Politique sur les saines habitudes de vie de Cowansville devient l'une des seules en Montérégie à être munie d'un plan d'action étoffé. Des mesures concrètes qu'approuve Sylvie Bernier, médaillée olympique et ambassadrice des saines habitudes de vie pour Québec en forme. Présente au lancement, elle s'est faite l'instigatrice d'une réflexion sur l'avenir de la collectivité. À quoi ressemblera Cowansville dans 20 ans?

La Politique dont se dote Cowansville poursuit deux objectifs principaux: faciliter les choix sains et rendre les normes sociales favorables aux habitudes de vie. Un processus aussi long que nécessaire, a fait valoir Sylvie Bernier.

«Transformer une norme sociale, ça peut prendre 20, 30 ans. Lorsque j'ai commencé à plonger à l'âge de 17 ans, les gens fumaient dans les estrades», a-t-elle raconté. Si ce n'est plus acceptable aujourd'hui, c'est qu'il y a eu un changement dans la mentalité collective. «Si on commence à prendre soin de soi, le futur va prendre soin de nous», a assuré la médaillée olympique.

Selon elle, trois éléments sont nécessaires pour que les saines habitudes de vie soient adoptées de façon permanente: mobiliser la communauté, modifier les environnements et transformer les normes sociales. Ce dernier point, ce n'est pas toutes les villes qui l'incluent, a avoué Sylvie Bernier, qualifiant la politique de Cowansville de très complète. «L'acceptabilité sociale, c'est important. On a beau avoir des gens hyper motivés, s'ils sont trop en avant de la parade, la population ne suivra pas.» La Ville mise ainsi sur trois axes pour sensibiliser, un pas à la fois: un mode de vie physiquement actif, une saine alimentation et un environnement sans fumée.

Bouger plus

S'appuyant sur une foule de statistiques, Sylvie Bernier a critiqué «l'industrie de sédentarité» dans laquelle nous vivons. Elle a notamment mentionné les 3 milliards$ dépensés chaque année au Québec pour soigner l'embonpoint, un phénomène toujours en croissance. Intégrer l'activité physique à son quotidien, dit-elle, serait la première étape vers une amélioration. «Il faut par exemple que les adultes développent le réflexe d'aller travailler à bicyclette», image-t-elle. Une initiative alignée avec la vision de la Ville, qui compte développer son réseau cyclable et rendre ses corridors actifs utilitaires, sécuritaires et bien connectés aux différents quartiers. «Créez les environnements et les gens vont les utiliser», ajoute Sylvie Bernier en appui.

Manger mieux

L'ambassadrice de Québec en forme s'est aussi attaquée aux arénas, soulignant l'incohérence de valoriser la malbouffe dans un environnement sportif. Elle s'est faite catégorique à ce sujet. «Il faut rendre difficiles d'accès les choix malsains, dit-elle. Monter le prix des frites et de la liqueur et baisser celui des carottes!»

À cet égard, Cowansville compte bonifier l'offre alimentaire disponible dans les machines distributrices lors d'événements et dans les bâtiments municipaux.

Dans une vidéo, le maire de Cowansville, Arthur Fauteux, a invité les élus de la MRC de Brome-Missisquoi à lui emboîter le pas en «contaminant» leur milieu de vie. Endossant ses propos, Sylvie Bernier a encouragé la population à devenir des agents de changement. «Je vous garantis que dans 20 ans, on va rire en se rappelant qu'on servait de la malbouffe dans les arénas, autant que mon histoire de cigarette dans les estrades de la piscine.»

Les grandes orientations

Des actions à court, moyen et long terme seront entreprises par Cowansville dans le cadre de sa nouvelle Politique sur les saines habitudes de vie. La Ville a établi six orientations pour se guider.

1. Se placer comme un modèle: la Ville influence et contamine en faveur des saines habitudes de vie;

2. Officialiser et pérenniser l'importance des saines habitudes de vie via la politique municipale;

3. Inclure les saines habitudes de vie dans tous les projets de la Ville;

4. Développer, renforcer et maximiser les partenariats intersectoriels;

5. Favoriser la cohérence entre les milieux;

6. Valoriser les acquis et les atouts de Cowansville.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer