Granby: le détective Yann Briand décoré

L'agent Yann Briand a été récompensé pour être... (fournie par le Service de police de Granby)

Agrandir

L'agent Yann Briand a été récompensé pour être allé au secours de quatre personnes lors d'un violent incendie survenu en fin de soirée, le 11 février 2015.

fournie par le Service de police de Granby

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Ève Martel
La Voix de l'Est

(Granby) Protéger et servir: tel est le serment que prêtent les policiers qui s'apprêtent à entamer leur carrière. Le détective Yann Briand, du service de police de Granby, a tenu parole. Sa bravoure a été récompensée par ses pairs dans le cadre d'une cérémonie, lundi, à l'École nationale de police du Québec.

Le 16 mai marque la Journée annuelle de reconnaissance policière, tenue pour une dixième année par le ministère de la Sécurité publique. Pour l'occasion, le ministre des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire, et ministre de la Sécurité publique, Martin Coiteux, a décoré 25 personnes, dont 13 policiers, qui se sont distinguées en accomplissant des actes héroïques.

L'agent Briand, qui s'est vu décerner une médaille pour action méritoire, est honoré pour être allé au secours de quatre personnes lors d'un violent incendie survenu en fin de soirée, le 11 février 2015.

Ce soir-là, Yann Briand est appelé à se rendre sur les lieux d'un incendie, rue Laurie. Premier arrivé sur place, il constate que des occupants se trouvent encore à l'intérieur de la résidence en flammes. «Deux façades étaient complètement enflammées et le toit brûlait aussi, se souvient-il. Je ne me suis pas posé de questions: je suis rentré.»

En tout, quatre personnes, dont une se déplaçant dans un fauteuil roulant, sont prisonnières du brasier. La rampe d'accès permettant à l'individu à mobilité réduite de s'échapper étant aussi en flammes, il lui est impossible de sortir par lui-même.

Le lieutenant Briand a pu aider les sinistrés à sortir, juste avant que l'événement ne prenne une tournure encore plus dramatique. «On a procédé à l'évacuation avec les moyens qu'on avait... Quand on est sortis avec la personne en chaise roulante, on avait du feu par-dessus la tête, se rappelle-t-il. Quelques instants plus tard, tout s'est effondré.»

L'intervention de 25 pompiers a été nécessaire pour venir à bout de l'incendie.

Les sinistrés ont été ensuite pris en charge par la Croix-Rouge. L'homme à mobilité réduite a pour sa part été conduit à l'hôpital par mesure préventive puisque son état de santé nécessitait une alimentation continue en oxygène. Pendant ce temps, le lieutenant Briand a poursuivi son travail en éloignant les citoyens du brasier et en allant évacuer une résidence voisine.

Au terme du sinistre, la maison s'est avérée une perte totale. Plus de 200 000 $ de dommages ont été causés et l'enveloppe extérieure des deux résidences voisines a été endommagée par la chaleur.

Humilité

«Grâce à son professionnalisme et à son jugement exemplaires, le détective Yann Briand est parvenu à sauver quatre citoyens des flammes, dont une personne à mobilité réduite. Au nom du gouvernement du Québec et de la population, je l'en remercie», a déclaré le ministre Coiteux lors de la cérémonie.

C'est avec beaucoup d'humilité que le policier de Granby a reçu la distinction. Il admet toutefois qu'un tel honneur fait plaisir. «Ça faisait partie de mon travail d'aller au secours (de ces gens-là), dit-il. C'est ce qui prime. Mais c'est agréable et apprécié de recevoir une médaille pour action méritoire.»

«Parfois, les gens ne sont pas conscients du danger. La sécurité des personnes est toujours ce qu'il y a de plus important lors d'une intervention, souligne l'agent Briand. Chaque seconde est importante, alors on essaie d'agir le plus rapidement possible.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer