Départ canon pour les Indians

Les Indians ont enregistré un balayage aux dépens... (Julie Catudal)

Agrandir

Les Indians ont enregistré un balayage aux dépens des Rays de Châteauguay.

Julie Catudal

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jonathan Gagnon
La Voix de l'Est

(Granby) Les Indians de Granby ont amorcé leur saison sur les chapeaux de roue, dimanche au stade Napoléon-Fontaine. Après deux gains aux dépens des Rays de Châteauguay, la formation locale occupe provisoirement le sommet du classement de la Ligue de baseball senior BB de la Vallée des forts.

Le premier match du programme double fut âprement disputé, si bien qu'une égalité de 4-4 persistait après six manches et demie. Un simple productif de Philippe Seyer-Lamontagne a fait pencher la balance en faveur des Indians. Venu en relève au partant Olivier Therrien, Adam Dezan a été crédité de la victoire.

«C'était le premier match de la saison. Ça a été long avant qu'on se mette en marche, mais c'est normal», estime le gérant des Indians, Jean-Philippe Primeau.

Le scénario fut tout autre lors de la seconde partie à l'horaire, alors que les Granbyens n'ont laissé aucune chance aux Rays. Les locaux disposaient d'une avance de 10-0 après cinq manches de jeu, un écart qui a automatiquement entraîné la fin du match.

Alex Larrivée et Frédéric Morin ont contribué à cette éclatante victoire avec trois points produits chacun. Les lanceurs Thierry Savard et Kevin Valcourt ont combiné leurs efforts afin de blanchir les frappeurs de Châteauguay.

«Quand on arrive prêts sur le terrain, on montre de quoi on a l'air. Et on est arrivés prêts pour le deuxième match», se réjouit Primeau.

Les Indians seront à Chambly mercredi soir. Valcourt devrait affronter les frappeurs des Angels.

Les Guerriers malmenés

Les Guerriers junior élite de Granby ont connu nettement moins de succès samedi, alors qu'ils ont encaissé deux défaites sur la route face aux Diamants de Québec. Les champions en titre de la LBJEQ ont d'abord gagné 4-3, avant de lessiver leurs adversaires 19-5.

«On manquait de personnel au monticule. Mais offensivement, et la façon qu'on a fait les jeux en défensive, on est quand même satisfaits», soutient le gérant Marc Labbé.

Les lanceurs Jacob Didier, Mathieu Fournier et Jérémy Laperle manquaient à l'appel pour diverses raisons.

Dans le premier match de la journée, les claques de James Grondin et Mathieu Deschenes avaient pourtant placé Granby en avance 3-1 en début de troisième manche. Les Diamants ont toutefois créé l'égalité à leur dernier tour au bâton, puis Anthony Soares a arraché la victoire avec un ballon-sacrifice.

«On avait six joueurs de première année sur le terrain. La nervosité s'est fait sentir. Il y a eu un roulant échappé, un ballon échappé et ça a donné trois points», regrette Marc Labbé.

Les choses n'ont fait qu'empirer pour les Granbyens lors de la seconde rencontre. À ses premiers pas comme lanceur dans la LBJEQ, Sébastien Léger a accordé six points avant la fin de la manche initiale.

L'attaque québécoise a ensuite poursuivi son travail de démolition, mettant la touche finale avec sept points aux dépens du releveur Alexandre Brunelle.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer