Marc Crawford voulait seulement revenir dans la LNH

Marc Crawford apportera beaucoup d'expérience en tant qu'adjoint de... (Photo Peter Schneider, AP)

Agrandir

Marc Crawford apportera beaucoup d'expérience en tant qu'adjoint de Guy Boucher avec les Sénateurs d'Ottawa.

Photo Peter Schneider, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Ottawa

Marc Crawford, l'ex-entraîneur par excellence de la LNH qui a passé les quatre dernières saisons derrière le banc d'une équipe en Suisse, était l'un des candidats à avoir postulé pour le poste d'entraîneur-chef des Sénateurs d'Ottawa qui a éventuellement été octroyé à Guy Boucher.

Quelques heures après son embauche, Boucher a approché Crawford et lui a offert un poste d'entraîneur-adjoint au sein de son personnel.

Même s'il peut paraître surprenant qu'un entraîneur-chef qui a déjà gagné la Coupe Stanley accepte l'offre de Boucher, les deux hommes avaient déjà discuté de cette possibilité avant qu'elle ne se présente.

«La préparation remonte à loin, en fait ça fait près de deux ans et demi, a confié Crawford. Guy et moi avions discuté de cette possibilité à l'époque où il se cherchait un travail en Suisse, et lorsqu'il a quitté pour rentrer au Canada je lui ai dit: "Hey, écoute, si jamais tu obtiens un boulot dans la LNH j'aimerais que tu songes à m'offrir un poste d'adjoint".

«Nous en avons de nouveau discuté un peu plus tard, car si l'un d'entre nous obtenait un travail, alors il fallait savoir si l'autre accepterait de le suivre. Il m'a dit qu'il ne me suivrait pas, mais je lui ai répondu que personnellement ça ne me dérangeait pas de le suivre.»

Crawford a ajouté qu'il avait tenté à maintes reprises au cours des quatre dernières années de revenir derrière le banc d'un club du circuit Bettman, précisant au passage qu'il s'était récemment informé de l'intérêt des Flames de Calgary et des Ducks d'Anaheim. Il a cependant poursuivi en disant qu'il avait eu l'impression qu'ils souhaitaient prendre une autre direction.

Crawford apportera beaucoup d'expérience au sein du personnel de Boucher. Il a dirigé pendant 1151 matchs dans la LNH, ce qui lui permet d'occuper le 16e rang de l'histoire du circuit à ce chapitre, et il a compilé un dossier de 549-421-100-77  en 15 saisons avec les clubs de Québec/Colorado, Vancouver, Los Angeles et Dallas. Il a été nommé l'entraîneur-chef par excellence avec les Nordiques en 1995 et a gagné la Coupe Stanley en 1996, après qu'ils eurent déménagé de Québec à Denver.

Boucher et Crawford sont reconnus comme étant deux entraîneurs très émotifs, et la passion sera de toute évidence au rendez-vous derrière le banc des Sens.

«J'ai l'impression que la chimie et la relation que nous entretenons sont très, très bonnes, a confié Crawford. Plusieurs personnes diront que nous sommes trop émotifs, et nous le sommes, mais je crois que Guy fera un travail remarquable et je sais que ma tâche consistera à le calmer, mais ça, ç'a toujours été le travail de l'entraîneur-adjoint.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer