Emplois d'été Canada: plus d'un demi-million $ pour Shefford

Le député de Shefford, Pierre Breton, a annoncé... (Christophe Boisseau-Dion, La Voix de l'Est)

Agrandir

Le député de Shefford, Pierre Breton, a annoncé vendredi l'octroi d'un demi-million de dollars pour la création d'emplois étudiants.

Christophe Boisseau-Dion, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Élise Faucher
La Voix de l'Est

(Shefford) Bonne nouvelle pour 83 organismes de Shefford: ils se voient octroyer la somme de 540 370$ pour soutenir la création d'emplois étudiants cet été.

En tout, ce sont 195 emplois étudiants qui seront créés grâce au programme Emplois d'été, soit plus du double de l'année dernière. Le député de Shefford, Pierre Breton, a souligné en point de presse l'apport de ces subventions, qui permettront notamment à plusieurs jeunes de la région d'obtenir un premier emploi. «Tous ces jeunes au travail dès cet été prendront une expérience cruciale pour nous aider à relever les défis de l'avenir», a-t-il ajouté. L'ensemble des villes de la circonscription profitera du programme fédéral bonifié, ce qui représente des retombées économiques directes.

Organismes subventionnés

Parmi les organismes qui recevront la plus grosse part de l'enveloppe, notons l'Association de Granby pour la déficience intellectuelle (20 016$), Vie culturelle et communautaire de Granby (19 780$), La Maison des jeunes La Barak de Granby (17 680$), la Ferme Héritage Miner (16 876$) et la Fondation Roger Talbot Inc. (15 577$).

L'embauche de travailleurs à temps plein pour l'été 2016 permettra aux employeurs du secteur public et aux PME comptant 50 employés ou moins de recevoir jusqu'à 50% du salaire minimum. Une subvention complète sera versée aux organismes à but non lucratif. Certains de ces emplois débuteront dès lundi et pourront se poursuivre jusqu'en août et septembre 2016.

À propos du programme

Le programme Emplois d'été 2016 vient en aide aux employeurs qui souhaitent créer des emplois pertinents pour les étudiants de 15 à 30 ans. Il mise sur plusieurs priorités locales, dont les événements culturels et sportifs, les camps de jour, l'agrotourisme, les loisirs, l'environnement, les métiers spécialisés et le 150e anniversaire de la Confédération canadienne en 2017.

Au rang des priorités nationales figurent le soutien des employeurs participant à l'accueil des réfugiés syriens et des Autochtones, l'aide aux petites entreprises à devenir plus novatrices, concurrentielles et prospères, de même que l'investissement dans les secteurs de la culture et de la création afin de renforcer l'identité canadienne.

En février dernier, le gouvernement Trudeau avait élargi la portée du programme, augmentant son budget pour les trois prochaines années. À la suite de cette annonce, le nombre d'employeurs souhaitant engager des étudiants avait grimpé de près de 30% au pays.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer