Trafic de drogue: une présumée tête dirigeante acquittée

Le Ranch des pins à Saint-Théodore-d'Acton, alors propriété... (Archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Le Ranch des pins à Saint-Théodore-d'Acton, alors propriété de Patrice Tétreault, avait été perquisitionné en octobre 2011.

Archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Pascal Faucher
La Voix de l'Est

La présumée tête dirigeante d'un réseau de trafic de drogue ayant eu des ramifications à Acton Vale, à Saint-Théodore-d'Acton et à Durham-Sud a été acquittée par le tribunal.

Arrêté en 2011 à la suite d'une vaste opération policière, Patrice Tétrault, alors propriétaire du Ranch des pins, à Saint-Théodore-d'Acton, devait subir son procès le 29 avril au palais de justice de Saint-Hyacinthe. Il était accusé de trafic de drogue, de possession simple de résine de cannabis et d'entreposage illégal d'armes à feu.

La Couronne, représentée par Me Marie-Claude Morin, a toutefois déclaré qu'elle ne déposerait pas de preuve concernant la première accusation. Comme le veut l'usage, elle n'a pas expliqué sa décision. M. Tétreault a donc été acquitté de ce chef.

Restaient les deux autres accusations pour lesquelles il a plaidé coupable et écopé d'une amende de 100 $ ainsi qu'une probation d'un an, durant laquelle il doit notamment garder la paix. Il avait aussi été détenu durant neuf jours après son arrestation. Il n'a pas été possible mardi de joindre son avocat, Me Pierre Joyal.

Complice

L'un des présumés complices de l'accusé, Pierre Gauthier, devra de son côté revenir devant la cour en juillet pour l'étape des plaidoiries sur la peine. Un rapport présentenciel sera alors présenté et la Couronne entend réclamer une sentence substantielle.

M. Gauthier a plaidé coupable à l'accusation de trafic de drogues prévues à l'annexe 1 (cocaïne, amphétamines), une accusation dont la sentence maximale est l'emprisonnement à perpétuité. Il était le voisin de M. Tétreault. Tous deux avaient été arrêtés à la suite de l'enquête Incision, effectuée à l'aube le 6 octobre 2011.

Selon la police, il s'agissait d'un réseau de drogue «structuré et bien établi» qui pouvait avoir des liens avec les motards criminels. En tout, huit perquisitions avaient été faites et 15 personnes avaient été arrêtées.

À l'époque, le ranch de Patrice Tétreault accueillait des activités éducatives pour enfants, des compétitions équestres et faisait la vente d'animaux et de produits naturels. Il offrait aussi un service de pension et de dressage de chevaux.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer