Trop petit, le nouveau terrain de baseball à Farnham?

L'Association de baseball de Farnham déplore que le... (123RF.com)

Agrandir

L'Association de baseball de Farnham déplore que le terrain aménagé au parc Arthur-Lussier ne puisse accueillir des matchs de catégorie midget.

123RF.com

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Laliberté
La Voix de l'Est

(Farnham) Le nouveau terrain de baseball construit au parc Arthur-Lussier à Farnham est-il trop petit? C'est l'avis de l'Association de baseball de Farnham qui déplore que le terrain ne puisse accueillir des matchs de catégorie midget.

Construit en 2015 au coût de 240 000$, le terrain couvre une distance de 89 mètres (292 pieds) de la pointe du marbre à la clôture du champ centre. Or cette distance ne respecte pas les 93 mètres (305 pieds) requis par Baseball Québec pour la catégorie bantam (joueurs de 14 et 15 ans), a fait remarquer Daniel Campbell, de l'Association de baseball de Farnham. «Nous avons offert notre aide à la Ville pour bien planifier la construction du terrain. Mais vous ne nous avez jamais appelés», a-t-il dit à l'intention des membres du conseil réunis hier soir lors de leur assemblée régulière.

Le terrain pourra faire l'objet d'une dérogation pour être accepté par les autorités, soutient M. Campbell, mais aucune partie de niveau midget ne pourra officiellement s'y jouer, a-t-il dit. La norme de distance dans leur cas est de 98 mètres (321,5 pieds), a-t-il dit exhibant un document de Baseball Québec.

Ce manque de communication de la Ville avec son organisme, pense M. Campbell, pénalise les joueurs farnhamiens de 16 ans et plus. «Je trouve regrettable qu'on n'ait pas encore une infrastructure à la hauteur de nos attentes.»

La municipalité a suivi les recommandations de la firme d'arpentage ainsi que d'une entreprise spécialisée dans la conception de terrains de baseball, a indiqué François Giasson, directeur général de la Ville. «Les informations qu'on possédait étaient que la distance était de 89 mètres», a-t-il dit.

En marge de l'assemblée, M. Giasson a expliqué que le conseil a fait le choix de ne pas aménager le terrain pour qu'il réponde aux normes pour les catégories midget et supérieures. Des coûts additionnels de 80 000$ pour l'éclairage et pour clôturer le site auraient été nécessaires, a-t-il mentionné.

Si les besoins pour un terrain de plus grandes dimensions se faisaient ressentir, le conseil pourrait le réaménager, a dit M. Giasson. Il a cependant souligné que le nombre d'équipes de catégories midget et plus était peu élevé, les joueurs devant souvent joindre des équipes dans d'autres municipalités. «On parle plus d'équipes régionales. Dans cette catégorie, il n'y a pas une équipe par ville», a-t-il dit.

Fermeture de l'aréna

La saison de l'aréna Madeleine-Auclair est trop courte, de l'avis de Jean Valiquette. L'ancien conseiller municipal, impliqué dans le club de patinage artistique, a suggéré au conseil de prolonger l'ouverture de la patinoire.

Une centaine de jeunes patineuses de Farnham, déplore-t-il, doivent se rendre dans des municipalités de la région pour pratiquer leur sport. Les 10 000$ économisés par la fermeture de l'aréna pour la saison, calcule-t-il, n'en valent pas la peine, les parents devant débourser beaucoup d'argent pour se rendre ailleurs dans la région.

«Quand on a rénové l'aréna, il y a quelques années, on l'a fait pour qu'il reste ouvert à l'année. Il faut que les conseillers se le rappellent. Sinon, pourquoi a-t-on investi autant d'argent?», s'est-il interrogé à voix haute durant la période de questions.

Aucun des membres du conseil n'a formulé de commentaires sur l'intervention de M. Valiquette.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer