Inauguration des nouveaux locaux du GMF à Cowansville

La directrice de l'établissement, Dre Maryse Nadeau.... (Janick Marois, La Voix de l'Est)

Agrandir

La directrice de l'établissement, Dre Maryse Nadeau.

Janick Marois, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Élise Faucher
La Voix de l'Est

(Cowansville) Le Groupe de médecine de famille universitaire (GMF-U) La Pommeraie a inauguré lundi ses nouveaux locaux de la rue du Sud à Cowansville. Cette annonce venait célébrer l'aboutissement de nombreuses années d'efforts.

«Ça couronne un parcours du combattant!» a lancé d'entrée de jeu en point de presse le Dr Pierre Cossette, doyen de la Faculté de médecine et des sciences de la santé de l'Université de Sherbrooke.

Le projet d'accueillir de jeunes médecins en devenir à Cowansville a pris naissance en 2009. Ce n'est toutefois qu'en janvier dernier qu'ils ont pu intégrer leurs nouveaux locaux, d'une superficie de 1195 mètres carrés (3921 pieds carrés).

À l'heure actuelle, douze résidents pratiquent au GMF-U et huit omnipraticiens les supervisent à tour de rôle. Mais il n'en a pas toujours été ainsi. Auparavant, les effectifs médicaux devaient pratiquer dans des locaux temporaires attenants à l'hôpital Brome-Missisquoi-Perkins. «Quand on a commencé en 2012, on n'avait pas la capacité d'accueil pour les six résidents prévus. On a dû en prendre seulement quatre. Ça a duré deux ans comme ça», a indiqué la directrice de l'établissement, Dre Maryse Nadeau.

Malgré les nombreuses embûches, la clinique s'est enracinée rapidement. «On est très satisfaits de la réponse des gens de la région! Les résidents ont leurs patients, ça fait toute la différence. Les médecins suivent environ 1600 personnes au total, on a même de plus en plus de clientèle de Granby. C'est la preuve que notre GMF fonctionne très bien», a renchéri madame Nadeau.

À la fine pointe 

Le ministère de la Santé accordera annuellement une enveloppe maximale de 348 000 $ pour le budget de fonctionnement de l'organisation. De plus, Québec acquittera les coûts de location des nouveaux locaux pendant la durée du bail de 10 ans, soit un montant annuel de 229 782 $.

Ces sommes ont permis l'aménagement de nouveaux locaux offrant davantage d'espace et de luminosité aux usagers et aux membres du personnel, de même que des équipements à la fine pointe.

Entre autres, les trois salles de consultation sont équipées d'une «fenêtre d'observation» permettant aux médecins expérimentés de superviser les résidents. En ce sens, le Dr Cossette a relevé l'importance d'une équipe professorale polyvalente. «On veut former une relève de très grande qualité et enseigner la façon moderne d'administrer des soins.» Le GMF-U de Cowansville fonctionne d'ailleurs entièrement avec des dossiers médicaux électroniques.

Les services médicaux qui y sont offerts vont des consultations avec ou sans rendez-vous aux suivis de grossesse, en passant par les chirurgies mineures.

Relève

Outre son apport au corps médical, ce partenariat a des retombées concrètes dans la région, a fait valoir la présidente-directrice générale du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l'Estrie, Patricia Gauthier. «C'est un moyen fort important d'avoir une rétention de notre main-d'oeuvre médicale. Quand on forme des jeunes dans un milieu rural accueillant et qu'il y a des postes disponibles par la suite, c'est souvent un incitatif pour les médecins à demeurer dans le territoire.»

Des propos qu'endosse le ministre responsable de la région de l'Estrie suppléant et député de Brome-Missisquoi, Pierre Paradis. «Les professionnels de la santé qui passeront par ici vont être attirés par le coin de pays. On a une qualité de vie qui fait en sorte que quand on choisit Brome-Missisquoi, on le choisit pour longtemps!»

Trois anciens résidents ont déjà décidé de poursuivre leur carrière à Cowansville. Dre Marie-Ève Guévin est du nombre. «La pratique ici est très dynamique. On tisse beaucoup de liens. C'est comme une deuxième famille!»

Le GMF-U La Pommeraie est ouvert cinq jours par semaine, et son service de consultations sans rendez-vous est ouvert le lundi, le mardi et le jeudi, de 8 h 30 à 12 h.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer