Tentative de meurtre à Granby

Un homme de 41 ans pourrait être accusé... (Catherine Trudeau, La Voix de l'Est)

Agrandir

Un homme de 41 ans pourrait être accusé de tentative de meurtre sur un voisin. La victime, qui est hors de danger, habite dans cette maison de chambres.

Catherine Trudeau, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Cynthia Laflamme
La Voix de l'Est

(Granby) Un Granbyen sera vraisemblablement accusé de tentative de meurtre sur un voisin. Dimanche en début d'après-midi, l'homme de 41 ans s'en serait pris à sa victime dans un appartement de la rue Sainte-Catherine, à Granby.

La victime, un homme de 39 ans, aurait reçu un coup de couteau. Mais la blessure était suffisamment superficielle pour qu'il se rende à la civière en marchant, ont raconté à La Voix de l'Est Samuel Fontaine et Félix Murray, qui ont pu assister au déploiement policier.

«J'ai vu l'autre (l'agresseur présumé) se présenter aux policiers, qui l'ont menotté», affirme M. Fontaine.

La victime habite dans une maison de chambres, tandis que le deuxième logerait dans un appartement d'un triplex voisin, mais les deux adresses appartiennent à la même personne, selon les voisins.

Selon Samuel Fontaine, les policiers de Granby se rendent régulièrement à ces deux adresses et les locataires en changent souvent.

La SQ enquête

Le service de police de Granby a transféré l'enquête à la Sûreté du Québec pour l'enquête, vers 15h. Les crimes majeurs de la SQ de Sherbrooke, en collaboration avec la sûreté municipale, tentent de faire la lumière sur l'événement. Selon Hélène Nepton, porte-parole pour la SQ, l'altercation aurait eu lieu dans un appartement.

«Ces deux personnes se connaissent», confirme-t-elle.

La victime a été hospitalisée, mais on ne craint pas pour sa vie, ajoute Mme Nepton. Des amis sont d'ailleurs passés lui chercher des vêtements pendant qu'il était sur la table d'opération. Le couteau l'a perforé dans le dos du côté gauche, disent-ils, ce qui ne le met pas en danger.

La Sûreté du Québec a été appelée en renfort puisqu'il s'agit d'une tentative de meurtre et qu'un tel crime relève d'un niveau de service que ne détient pas Granby, explique Mme Neptun. Le service de l'identité judiciaire et des enquêteurs se sont déplacés pour mener à bien leurs investigations.

Aucune information n'a été transmise concernant le mobile de l'agression.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer