Un petit geste qui change beaucoup de choses

Josée Loignon, de la Société canadienne du cancer... (Christophe Boisseau-Dion, La Voix de l'Est)

Agrandir

Josée Loignon, de la Société canadienne du cancer en Estrie, Marjolaine Quintal, membre du comité organisateur, Johanne Provencher, porte-parole du9e Relais pour la vie de Granby, et Roxane Duhamel, présidente d'honneur.

Christophe Boisseau-Dion, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Cynthia Laflamme
La Voix de l'Est

(Granby) Il y aura des lucioles, des ratons laveurs hystériques et des tortues pour les coureurs qui parcourront les 7 km du volet course à pied du Relais pour la vie de Granby. Marcheurs, coureurs, survivants, bénévoles et aidants naturels tenteront d'amasser plus de 83 000$ pour la recherche sur le cancer le 10 juin, au parc Daniel-Johnson.

Membre du comité organisateur, Marjolaine Quintal a su faire rire les convives présents lors du lancement de la neuvième édition du Relais pour la vie, en évoquant la faune locale qu'ont pu rencontrer les coureurs l'an dernier, mais aussi en promettant, pour une première fois en trois ans, un événement sous les étoiles.

Plus de 1000 personnes seront rassemblées cette nuit-là dès 19 h, pour cette activité de financement devenue une tradition partout au Québec. En province, il y a 88 Relais pour la vie, 4000 équipes, 40 000 participants, 9500 survivants, 2000 luminaires, 7000 bénévoles et 12,5 M$ pour la recherche, le soutien et la prévention, souligne Josée Loignon, directrice du bureau régional de la Société canadienne du cancer en Estrie.

Les fonds amassés au fil du temps ont permis de faire de grandes avancées, notamment en matière de prévention et de pression sur le gouvernement pour changer les lois, a-t-elle dit. Le nombre de jeunes fumeurs est passé de 33 % à 12 % en 15 ans grâce à des lois sur le tabac plus efficaces. Cent dollars permettent de sensibiliser 20 adolescents aux risques reliés aux rayons UV. Le taux de survie au cancer a fait une progression importante depuis 75 ans, passant de 25 à 63 %.

Une voix contre le cancer

La chanteuse Johanne Provencher n'a pas hésité à accepter le rôle de porte-parole à Granby. Elle a perdu ses deux parents, emportés par un cancer. Son père, il y a 14 ans, sa mère, il y a un peu plus d'un an. «La musique m'a beaucoup aidée, tout comme les chiens de mon frère, a-t-elle confié. On a fait de la zoothérapie. On a repris la musique en famille. On a décidé que nos parents voudraient qu'on continue.» La chanteuse country sera en prestation bluegrass avec son groupe Provencher Family Bluegrass Band durant le Relais pour la vie.

Roxane Duhamel, copropriétaire des Rôtisseries Duhamel, assurera la présidence d'honneur. Entourée de sa grande famille, elle marchera toute la nuit du 10 juin. «Par coïncidence, la veille du jour où on me l'a demandé, une bonne cliente est venue me voir et m'a annoncé que son cancer était revenu. Elle était en rémission depuis longtemps. On n'est pas à l'abri de cette terrible maladie. J'allumerai, ce soir-là, mon luminaire pour elle.»

Le Relais pour la vie de Granby espère accueillir 34 équipes, soit une de plus que l'an dernier. Quatre des 33 équipes en 2015 ne s'étaient pas présentées.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer