À la défense du maskinongé

Une affiche a été posée par Muskies Canada... (Catherine Trudeau, La Voix de l'Est)

Agrandir

Une affiche a été posée par Muskies Canada pour aider les pêcheurs à différencier le maskinongé du brochet et leur rappeler la longueur minimale pour garder leur prise. « Trop souvent, ça m'est arrivé de descendre à Saint-Césaire et je vois des gens arriver avec des maskinongés de 34, 35 pouces en leur possession. Si j'étais un agent de la Faune, de SOS Braconnage, ils auraient une amende», prévient Kevin Vachon.

Catherine Trudeau, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Cynthia Laflamme
La Voix de l'Est

(Saint-Damase) Le maskinongé est un cousin du brochet et ce lien peut créer une certaine confusion. Des pêcheurs, sans le savoir, vont rapporter à la maison des specimens en deçà de la longueur permise par les règlements gouvernementaux, ce qui peut nuire à l'espèce.

La pression sur le maskinongé est de plus... (123RF) - image 1.0

Agrandir

La pression sur le maskinongé est de plus en plus grande puisqu'un nombre croissant de pêcheurs tentent d'en capturer. 

123RF

C'est pourquoi l'Association des pêcheurs de maskinongé - mieux connue sous le nom de Muskies Canada - a entamé une campagne de sensibilisation au Québec pour aider à mieux distinguer les deux espèces. Mieux vaut en effet ne pas s'y tromper. S'il n'y a pas de précision sur la longueur minimale pour conserver un brochet qui a mordu à l'hameçon, c'est tout le contraire pour le maskinongé.

Dans la zone 8, où se trouvent les rivières Noire et Yamaska, un maskinongé doit être retourné à l'eau s'il mesure 43 pouces et moins, expose Kevin Vachon, membre de Muskie Canada et pêcheur de Saint-Damase. Cette année, la saisonde la pêche au maskinongé se déroule du 17 juin 2016 au 31 mars 2017. (À noter que les dates varient selon les espèces).

Une affiche a d'ailleurs été installée près de chez M. Vachon.

«Trop souvent, ça m'est arrivé de descendre à Saint-Césaire et, pendant que je prépare mon bateau, je vois des gens arriver avec des maskinongés de 34, 35 pouces en leur possession, raconte-t-il. Ils sont tout contents, mais ils ne sont pas informés. Si j'étais un agent de la Faune, de SOS Braconnage, ils auraient une amende. Dans le lac Saint-Fancois, dans le coin de Salaberry-de-Valleyfield, c'est 54 pouces (minimum). Ce sont des poissons qui peuvent monter au-delà de 60 pouces de long. C'est gros!»

Sur l'affiche installée à gué de la rivière Yamaska, Muskie Canada questionne les pêcheurs avant qu'ils prennent le large. Savent-ils différencier les quatre espèces de maskinongé (clair, hybride tigré, ligné et tacheté) du brochet? Certes, ceux-ci se ressemblent par leur silhouette, mais ils ont tous quelque chose de différent.

La campagne se déploiera un peu partout où le maskinongé est pêché. L'affiche de Saint-Damase est l'une des premières, sinon la première, à apparaître dans le paysage.

En plus des images de toutes ces espèces de poissons, Muskie Canada rappelle la longueur minimale pour conserver un maskinongé. On peut y lire que «Muskies Canada inc (MCI) est une organisation à but non lucratif qui promouvoit l'éducation et la conservation de l'habitat et de la ressource du maskinongé (muskie). MCI vous invite à remettre à l'eau vos captures pour les générations futures. Votre trophée, c'est une photo de vous et votre capture!»

Forte pression

La pression sur ce poisson est de plus en plus grande puisqu'un nombre croissant de pêcheurs tentent d'en capturer, explique M. Vachon.

Sa pêche constitue d'ailleurs tout un défi. Rusé, il ne se laisse pas prendre facilement.

«On l'appelle le poisson aux mille lancers, raconte M. Vachon. Si tu n'es pas très expérimenté, tu peux pêcher entre 50 et 100 heures pour en attraper un. C'est un poisson qui est dur à attraper et qui demande un combat engagé. Des fois, les attaques peuvent se faire à 2, 3 pieds du bateau.»

L'an dernier, M. Vachon a attrapé 5 ou 6 maskinongés de 50 pouces. «Mon plus gros était de 54 pouces, mais c'était dans le fleuve.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer