Zoo de Granby: une popularité qui ne se dément pas

Le président du conseil d'administration, Serge Bernier, et... (Janick Marois, La Voix de l'Est)

Agrandir

Le président du conseil d'administration, Serge Bernier, et le directeur général du Zoo de Granby, Paul Gosselin, ont présenté hier les résultats de l'année 2015.

Janick Marois, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est

(Granby) Deux nouveaux records ont été fracassés en2015 au Zoo de Granby. Plus de 670 000 personnes ont franchi les tourniquets, contrairement à 667 000 l'année précédente, et un surplus global de 4,3 millions$ a été enregistré, ont annoncé mercredi le directeur général, Paul Gosselin, et le président du conseil d'administration, Serge Bernier.

«C'est l'fun de parler de record, mais c'est un record qui devient une nécessité pour répondre aux besoins de l'organisation», a souligné M. Bernier aux médias, dans le cadre d'une rencontre précédant l'assemblée générale annuelle en soirée.

«Je rappelle qu'on ne bénéficie d'aucune subvention (pour les opérations). On se doit d'être autonome. C'est nécessaire pour tous les projets qu'on souhaite réaliser. Juste en projets annuels, ce sont des millions qu'on investit année après année. Il y en a une partie qu'on finance, mais il y en a aussi une partie qui provient de nos surplus», a ajouté le président du c.a..

Selon Paul Gosselin, le surplus global de 4,3 millions$ s'explique par l'achalandage en hausse, mais également par un contrôle plus étroit des dépenses depuis deux ans. «Le Zoo, comme toute entreprise, a un enjeu de saine gestion», relève Serge Bernier.

Avec un nombre de visiteurs annuels sans cesse croissant, les administrateurs ont ainsi «pour souci de gérer les pointes», c'est-à-dire d'étaler l'achalandage en dehors de la haute saison estivale, comme durant l'Halloween et l'hiver, note le directeur général. Et cela porte ses fruits. L'hiver 2015-2016 a connu un achalandage sans précédent.

Positionner

Selon Paul Gosselin, l'année 2015 a été profitable pour le Zoo sur plusieurs plans. La météo a été favorable, surtout durant la deuxième portion de l'été. Le nouvel habitat des macaques japonais a reçu un bel accueil. Les partenariats établis avec Import Dragon, pour le parc des manèges, et avec Dans un jardin, pour le bassin moussant, ont été fructueux. Les activités d'éducation ont pour leur part connu une progression. Même chose pour le volet corporatif, alors que 168 événements divers se sont déroulés au Zoo, énumère le dg.

Les activités de recherche et de conservation du Zoo de Granby, que ce soit aux Boisés Miner à Granby ou au parc Campo Ma'an au Cameroun, permettent à l'institution de se démarquer de plus en plus et de se positionner dans le milieu scientifique. La première nord-américaine de la naissance par césarienne de deux petits léopards de l'Amour en 2015 et la diffusion d'un reportage à Découverte sur le sujet y ont grandement contribué, dit M. Gosselin. «C'est un enlignement qu'on prend et pour lequel on souhaite se faire connaître de plus en plus», renchérit-il.

Un été rafraîchissant

En 2016, le Zoo continuera par ailleurs de s'investir dans différents projets de conservation et de recherche. Les visiteurs, eux, pourront découvrir la nouveauté de l'année: trois nouvelles glissades d'eau et la rivière Cunucunoma bonifiée. Quelque 3 millions$ ont été investis dans ce projet. Les installations colorées des glissades d'eau sont dorénavant visibles du boulevard David-Bouchard et insufflent un air estival au secteur.

Du 16 juillet au 14 août, les heures d'ouverture du Zoo seront prolongées jusqu'à 20 heures. Différentes mesures seront aussi mises de l'avant pour réduire le temps d'attente en période de pointe, comme la mise en place de guichets express et la vente de billets en ligne, souligne Paul Gosselin.

Selon Serge Bernier, le conseil d'administration s'est par ailleurs engagé dans un exercice de réflexion stratégique. Dans la foulée, le site web sera revu et amélioré. Une nouvelle formule d'abonnements sur mesure pour les groupes de quatre personnes et plus a en outre été élaborée.

Le Zoo ouvrira officiellement ses portes sept jours sur sept le 21 mai. Amazoo suivra à partir du 4 juin. En 2015, 735 personnes ont oeuvré à l'attraction touristique, dont 545 étudiants. Des statistiques qui réjouissent le président du conseil d'administration. Environ la moitié des étudiants en sont à leur premier emploi. «Nous avons la mission sociale de former, valoriser et responsabiliser ces jeunes. Ce sont nos ambassadeurs de demain», dit M. Bernier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer