Les Inouk rendent les armes

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Granby) Après avoir combattu vaillamment depuis le jour 1 de la saison, après avoir repoussé leurs limites pendant des mois et des mois, les Inouk ont finalement rendu les armes.

Dimanche après-midi, devant 712 spectateurs au centre sportif Léonard-Grondin, les Granbyens se sont inclinés 7-4 devant le Collège Français, qui remporte ainsi la Coupe Napa pour une deuxième année de suite après avoir balayé la série finale de la Ligue de hockey junior du Québec.

Même s'ils étaient peu nombreux à donner cher de leur peau lors du quatrième match, les Inouk ont travaillé fort jusqu'à la fin, les deux derniers buts du Collège Français étant réussi dans un filet désert. Les locaux ont même inscrit les deux premiers filets du match avant de créer l'égalité 3-3, et ce, après avoir vu les Longueuillois revenir de l'arrière et prendre les devants une première fois.

«Vraiment, j'ai dirigé une saprée belle équipe de hockey cette saison, une équipe composée de jeunes hommes exceptionnels, a commenté David Lapierre. On n'a jamais lâché et on a perdu dans la fierté, avec panache.»

Plus loin, le défenseur Francis Robichaud, qui venait de disputer son tout dernier match avec les Inouk, insistait sur ce que ses coéquipiers et lui ont réalisé cette saison.

«Personne ne nous voyait là, a-t-il dit. On peut être fiers, c'est clair. On a tout donné.»

Tous les détails dans La Voix de l'Est de lundi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer