Des cendres chaudes en cause dans un incendie

Une résidence située au coeur de la municipalité... (photo bruno beauregard, collaboration spéciale)

Agrandir

Une résidence située au coeur de la municipalité de Sainte-Cécile-de-Milton a été détruite par les flammes, mardi soir.

photo bruno beauregard, collaboration spéciale

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Karine Blanchard
La Voix de l'Est

(Sainte-Cécile-de-Milton) Un couple de Sainte-Cécile-de-Milton se retrouve à la rue à la suite d'un incendie qui a complètement détruit sa résidence, mardi soir. Un pompier a été blessé pendant l'intervention. Des cendres chaudes jetées à la poubelle seraient à l'origine du sinistre.

Les occupants de la résidence située rue Principale ont composé le 911 à 22 h 55. Ils ont d'abord entendu du bruit, puis en sortant de la maison, ils ont aperçu les flammes qui ravageaient un mur extérieur de la propriété. Ils n'ont pas été blessés.

«À notre arrivée, ça flambait à la grandeur de l'entretoit», illustre Claude Rainville, directeur du service des incendies de Roxton Pond/Sainte-Cécile-de-Milton.

Une trentaine de pompiers de sa brigade, assistés de leurs collègues de Saint-Valérien-de-Milton et de Granby, ont combattu les flammes. Le transport d'eau s'est avéré nécessaire puisque le secteur est dépourvu de bornes-fontaines.

Pendant l'intervention, un pompier pourrait avoir reçu une décharge électrique. Il a été transporté par mesure préventive à l'hôpital de Granby, d'où il a rapidement obtenu son congé.

La maison est une perte totale. Les dommages grimpent à au moins 250 000 $. Les bénévoles de la Croix-Rouge se sont rendus sur les lieux afin d'offrir leur aide aux sinistrés, qui étaient heureusement assurés.

Les pompiers ont longuement étudié la cause du brasier, écartant la thèse d'un geste criminel. Les flammes ont pris naissance dans une poubelle située près d'un mur extérieur de la maison. «Tout porte à croire que ce sont les cendres du foyer jetées à la poubelle qui sont à l'origine de l'incendie», explique Stéphane Dufresne, directeur adjoint du service des incendies de Roxton Pond/Sainte-Cécile-de-Milton, qui a effectué les recherches pour établir l'origine du feu.

Les pompiers rappellent que les cendres doivent être disposées dans une chaudière à double fond en métal déposée à l'extérieur de la maison, loin de toutes matières combustibles. Les cendres restent chaudes environ 72 heures.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer