Construction à Granby: début d'année vigoureux

L'industrie de la construction a repris de la... (Janick Marois, La Voix de l'Est)

Agrandir

L'industrie de la construction a repris de la vigueur à Granby en 2016, démontrent les statistiques du service d'urbanisme de la Ville.

Janick Marois, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est

(Granby) Marquée depuis deux ans par le ralentissement économique, l'industrie de la construction semble vouloir reprendre de la vigueur à Granby en 2016. À elle seule, la valeur des permis émis depuis le début de l'année a bondi de 70%, comparativement aux trois premiers mois de l'année 2015, démontrent les statistiques du service d'urbanisme de la Ville.

«Et les gros morceaux ne sont mêmes pas rentrés», a laissé tomber jeudi le maire Pascal Bonin, en faisant notamment allusion aux permis de construction qui pourraient être délivrés cette année pour la construction de la première phase du projet de résidence pour retraités du groupe Réseau Sélection, à l'angle des rues Racine et St-Charles Sud, ainsi que pour la construction d'une succursale du quincailler Canac.

Au 31 mars 2016, la valeur des permis émis a atteint 27 millions$, alors qu'à la même période, l'année précédente, elle s'établissait à 15,8 millions$. Le nombre de nouveaux logements, selon les permis émis, a suivi la même courbe. Avec 139 nouveaux logements au cours du premier trimestre 2016, comparativement à 96 à pareille date en 2015, les statistiques font état d'une hausse de près de 45 %.

L'émission de deux permis d'importance peut, en partie, expliquer ce départ sur les chapeaux de roues, souligne le directeur du service d'urbanisme, Dominique Desmet. Le premier permis, d'une valeur de 3 millions$, a été attribué à Wal-Mart qui transformera au cours des prochains mois sa succursale granbyenne en un Supercentre avec une offre alimentaire complète. Le deuxième permis, de 0,9 million$, permettra d'ajouter 12 logements près d'un autre immeuble multilogements, relève M. Desmet.

La hausse significative de nouveaux logements créés en début d'année doit aussi être prise en considération pour expliquer l'augmentation des investissements réalisés. Selon Dominique Desmet, à 175 000$ ou 200 000$ par unité, les valeurs grimpent rapidement.

Nouvel élan

Aux yeux du maire Bonin, si Granby réussit à tirer son épingle du jeu en période de morosité économique, c'est parce que «le conseil actuel a amené un nouveau souffle, un nouvel élan à la municipalité». «Les employés travaillent fort dans les dossiers pour amener ce que le conseil veut dans des délais rapides», dit Pascal Bonin.

Le dossier de Réseau Sélection, par exemple, a été mis sur la voie rapide l'automne dernier afin de permettre à l'entreprise d'avancer rapidement avec son projet, d'une valeur de 38 millions$, qui permettra de construire 300 unités de logements en deux phases.

«Quand je parle à des entrepreneurs, Granby revient dans le top cinq des villes québécoises où les perspectives d'investissements sont favorables. Ça nous aide. On a aussi été reconnu comme la ville la plus manufacturière au Québec. Notre parc industriel va bien. On a attiré l'université de Sherbrooke. On est perçu comme une ville novatrice», estime Pascal Bonin.

Selon lui, Granby pourrait bien renouer avec des investissements totaux de plus de 100 millions cette année dans le secteur de la construction. En 2014 et en 2015, la valeur des investissements déclarés avait fléchi sous ce seuil, après avoir atteint des sommets en 2008 et en 2010, avec quelque 150 millions$ comptabilisés.

Le directeur du service d'urbanisme est aussi confiant d'assister à un regain d'activité. Il sera possible de valider à la mi-année si la tendance se maintient. «Je suis assez optimiste pour les chiffres qui vont sortir au deuxième trimestre. Je m'attends à de bons résultats à la fin juin», dit Dominique Desmet.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer