Waterloo en rafale

La Ville de Waterloo poursuit ses actions pour... (Archives La Voix de l'Est)

Agrandir

La Ville de Waterloo poursuit ses actions pour revitaliser son centre-ville.

Archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabel Authier
Isabel Authier
La Voix de l'Est

(Waterloo) De l'argent pour le centre-ville

La Ville de Waterloo poursuit ses actions pour revitaliser son centre-ville. Cette fois, elle crée le programme Opération Façades pour inciter les propriétaires de ce secteur à embellir l'aspect extérieur de leur commerce ou édifice résidentiel.

S'ils respectent les conditions d'admissibilité, ceux-ci pourraient profiter d'une aide financière pouvant atteindre 10 000 $ de la part de la municipalité. En contrepartie, les propriétaires devront aussi s'engager à injecter au moins 10 000 $ dans les travaux.

Au total, la municipalité prévoit une enveloppe de 50 000 $ par année. Le programme prendra fin le 31 décembre 2017. Premier arrivé, premier servi.

On s'informe au 450-539-2282, poste 229.

Week-ends de ventes de garage

Les Waterlois disposeront de deux fins de semaine pour tenir gratuitement des ventes de garage cet été. Baptisé les Marathons des ventes de garage par la Ville, l'événement se déroulera les 21 et 22 mai, de même que les 10 et 11 septembre 2016.

Il sera possible d'organiser des ventes-débarras en dehors de ces dates, mais dans ce cas, une demande de permis devra être faite auprès de la municipalité.

Le maire de Waterloo, Pascal Russell... (Archives La Voix de l'Est) - image 3.0

Agrandir

Le maire de Waterloo, Pascal Russell

Archives La Voix de l'Est

Le Nautiqua: contrat accordé

Le développement résidentiel Le Nautiqua prendra vie ce printemps à Waterloo.

Au terme d'un appel d'offres auquel six entreprises avaient répondu, le contrat d'exécution des travaux d'infrastructures a été octroyé à la compagnie Excavation St -Pierre & Tremblay au montant de 2 740 917 $ taxes incluses.

Les travaux devaient comprendre la construction de la chaussée et l'asphaltage, les services d'aqueduc, d'égout sanitaire et d'égout pluvial, l'aménagement de bassins de rétention, les bordures de béton de ciment, ainsi que divers travaux connexes. Des travaux d'éclairage et d'utilités publiques étaient également prévus au contrat. La facture de ce chantier sera assumée par le promoteur.

Le maire Pascal Russell s'est dit confiant de voir les premières unités d'habitation s'élever dans les rues du Nautiqua dès cet été.

Règlement sur les chiens

Le maire Pascal Russell a avisé les citoyens qu'ils devraient désormais se montrer plus respectueux des règles municipales lorsqu'ils promènent leur chien. Ce dernier a rappelé que les chiens étaient interdits sur les pistes cyclables et qu'ils devaient être tenus en laisse en tout temps sur les voies publiques et les trottoirs de la ville.

Il a aussi mentionné l'obligation pour les maîtres de ramasser les excréments laissés par leur animal de compagnie. «On n'a jamais mis de pression sur les gens, mais là, c'est devenu problématique. On va devoir sévir».

Les amendes, qui s'élèvent à 100 $ dans tous les cas, peuvent être décernées par les policiers de la Sûreté du Québec et les inspecteurs municipaux, a-t-il affirmé, en suggérant aux propriétaires de chiens de profiter du parc canin du parc Robinson durant la belle saison.

Le lac Waterloo... (Archives La Voix de l'Est) - image 5.0

Agrandir

Le lac Waterloo

Archives La Voix de l'Est

Du «stand up paddle» sur le lac

De plus en plus populaire, le «stand up paddle» - ou planche à pagaie en français - pourra être pratiqué dès cet été sur le lac Waterloo.

Cette activité permet aux amateurs de glisser sur l'eau, en se tenant debout sur une planche semblable à une longue planche de surf, en se propulsant à l'aide d'une pagaie.

Désireux de rehausser l'offre touristique de la ville, le conseil a autorisé l'acquisition de quatre planches à pagaie, d'une somme de 4980 $, taxes et livraison incluses. Ces équipements seront offerts à la plage municipale.

Balado-découverte

Les touristes et citoyens pourront découvrir le patrimoine de Waterloo au moyen de leur téléphone cellulaire ou de leur tablette. Grâce à l'application Balado-découverte, les visiteurs peuvent s'informer et se faire guider d'un lieu à l'autre.

Balado-découverte propose un vaste réseau canadien de circuits multimédias autoguidés en français et en anglais.

Les élus ont convenu, cette semaine, d'autoriser pour deux ans le projet sur leur territoire. Pour un circuit comprenant 22 points d'intérêt, le coût s'élève à 5220 $ taxes incluses pour la version française et à 2080 $ pour la version anglaise.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer