Forum des membres Desjardins: bouillon d'idées

« En engageant les gens qui sont ici à... (photo Julie Catudal)

Agrandir

« En engageant les gens qui sont ici à rêver d'un futur meilleur, il y a au moins 70 idées qui ont été émises », a lancé Serge Laflamme, directeur général de la caisse Granby-Haute-Yamaska.

photo Julie Catudal

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Cynthia Laflamme
La Voix de l'Est

(Granby) Le Forum des membres Desjardins tenu à Granby samedi est le début d'un mouvement vers l'avenir. Plus de 150 personnes de tous les milieux et de tous les âges se sont réunies pour discuter de meilleurs lendemains.

L'idée? Consulter les membres sur leur vision du futur, non seulement pour eux, mais aussi pour l'institution financière. Les membres des caisses de Granby-Haute-Yamaska, Waterloo et Brome-Missisquoi ont d'abord lancé leurs idées, qui ont été épinglées sur le mur surnommé la place du marché. Des idées auxquelles Desjardins peut s'associer, concernant par exemple l'entrepreneuriat, le communautaire, l'environnement, ont été proposées.

«La place du marché ce matin (samedi) était vide, commente Serge Laflamme, directeur général de la Caisse de Granby-Haute-Yamaska. Il n'y avait rien à voir. Mais en engageant les gens qui sont ici à rêver d'un futur meilleur, il y a au moins 70 idées qui ont été émises. Quelques idées ont été regroupées et ça a donné lieu à des ateliers. Ceux qui sont intéressés par ces projets y allaient. Il y en a une que j'ai trouvé super intéressante, amenée par un jeune homme de 15 ans intéressé par les affaires. Il dit qu'on devrait aider les jeunes un peu plus à se développer dans l'entrepreneuriat. Il est au courant qu'il y a le programme Jeunes entrepreneurs (JE) au secondaire. Et il y a une autre gang qui voulait parler justement du développement de l'entrepreneuriat et pousser JE. Ils se sont regroupés. Il y avait plein de monde dans la salle de l'atelier, il y avait un bouillon d'idées. J'ai hâte de voir la récolte.»

Celle-ci a été ramenée en fin de journée après les trois séances d'ateliers. Un forum de discussion sur le web sera par la suite lancé pour poursuivre dans cette voie. «Le forum et la plateforme qu'on va lancer deviennent un accélérateur d'idées au bénéfice de nos membres et de l'ensemble de la communauté. On va mettre tous les projets dedans pour que l'idéation continue de se développer. Je pense qu'à la fin de la journée, il va y avoir une quarantaine de projets porteurs pour nos trois caisses. C'est une première dans tout Desjardins, je pense, d'amener nos membres à se propulser comme ça. Mais dès qu'on va lancer notre plateforme, ça va être pour les membres et tous ceux qui vont être intéressés au meilleur de notre communauté», explique Serge Laflamme.

En lançant l'idée d'un forum de discussion, ce dernier s'attendait certes à une effervescence, mais pas aussi grande que ce qu'il a pu vivre samedi, avoue-t-il.

Sur la place du marché, on pouvait notamment lire des idées sur les emprunts, les villes nourricières... certaines proposant, entre autres choses, de faire la promotion de la cuisine collective, l'implantation d'une coopérative de solidarité et de santé à Shefford ou d'une coopérative en milieu scolaire. Il a été suggéré également que l'argent local soit utilisé pour des commerces locaux.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer