Agriculture: un prix pour la MRC Brome-Missisquoi

Le directeur général adjoint de la MRC Brome-Missisquoi... (Fournie par Marika Allaire)

Agrandir

Le directeur général adjoint de la MRC Brome-Missisquoi Francis Dorion, entouré de l'agente de Banque de terres à la MRC Brome-Missisquoi, Leslie Carbonneau (à droite), et de l'agente de développement agroalimentaire à la MRC du Val-Saint-François, Mélissa Nadeau (à gauche).

Fournie par Marika Allaire

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jérôme Roy
La Voix de l'Est

(Cowansville) Les efforts de la MRC Brome-Missisquoi pour favoriser l'accès de la relève agricole aux terres à un coût raisonnable ont été récompensés. Le projet Banque de terres a remporté le grand prix de la relève 2015 de la Fédération de la Relève agricole du Québec (FRAQ).

«C'est un très bel appui! Ça nous encourage à continuer et à aller plus loin là-dedans», raconte Francis Dorion, directeur général adjoint de la MRC Brome-Missisquoi.

Développé vers 2011, le projet novateur de la MRC offre un service personnalisé d'accompagnement qui a pour objectif de faciliter les partenariats entre la relève agricole et les propriétaires fonciers qui n'utilisent pas nécessairement leurs terres. Tout en mettant les actifs agricoles inutilisés en valeur, Banque de terres permet de développer de nouvelles entreprises viables. Dans la MRC Brome-Missisquoi seulement, le projet a permis 25 jumelages depuis son envol.

Une surprise

Le prix a été remis à l'occasion du 34e congrès annuel de la Fédération, le 11 mars dernier à Victoriaville, par la présidente de la FRAQ, Michèle Lalancette. Une «superbe reconnaissance» selon M. Dorion, qui ne s'attendait pas à ce que la MRC reçoive pareil honneur.

«C'est une grande surprise, parce que c'est la première fois qu'ils remettaient un prix à une entité, surtout une entité municipale. Normalement, ce sont toujours des acteurs qui sont très liés au monde agricole.»

Pour ne pas tomber dans la fausse modestie, il ajoute cependant que le projet initié autour de 2011 et qui a pris son envol vers 2012 a fait des petits. M. Dorion se réjouit d'avoir vu d'autres MRC partager les mêmes objectifs et emboîter le pas. Jusqu'à maintenant, sept autres MRC se sont inspirées de la Banque de terres et une cinquantaine de plus ont signalé être intéressées.

Envergure provinciale

Et le projet intéresse aussi Québec. La MRC Brome-Missisquoi travaille avec le Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec (CRAAQ) et le Centre d'innovation sociale en agriculture (CISA) du Cégep de Victoriaville afin de déployer un réseau provincial de Banque de terres.

«C'est là-dessus qu'on met beaucoup nos efforts, que je mets mes efforts, surtout dans les derniers mois. Et on continue nos opérations terrain également!», assure M. Dorion.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer