Cinq syndicats appuient Thomas Mulcair

Thomas Mulcair a rencontré de nombreux partisans du... (Archives La Presse Canadienne)

Agrandir

Thomas Mulcair a rencontré de nombreux partisans du parti d'un bout à l'autre du pays ces derniers mois pour les persuader qu'il est le mieux placé pour faire rebondir le NPD après sa décevante troisième place à l'issue du vote du 19 octobre dernier.

Archives La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Kristy Kirkup
La Presse Canadienne
Ottawa

Cinq chefs syndicaux ont décidé d'appuyer publiquement Thomas Mulcair à l'approche du congrès du Nouveau Parti démocratique (NPD), qui aura lieu dans une dizaine de jours à Edmonton.

Le chef - qui fait l'objet de nombreuses critiques en raison de sa cuisante défaite électorale de novembre dernier - sera soumis à un vote de confiance.

Dans une déclaration diffusée mardi et intitulée «Le NPD est en terrain solide avec Tom Mulcair», les chefs syndicaux font valoir que M. Mulcair a démontré sa capacité à offrir «la véritable solution de rechange progressiste aux libéraux».

Le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), l'Association internationale des machinistes et des travailleurs et travailleuses de l'aérospatiale (AIMTA Canada), les Travailleurs et travailleuses unis de l'alimentation et du commerce Canada (TUAC Canada), le Syndicat national des employées et employés généraux du secteur public (SNEGSP) et le Syndicat des Métallos ont signé la déclaration.

En campagne

Une véritable campagne d'appui se met en branle à la grandeur du pays pour contrecarrer l'intention de certains membres du parti de montrer la porte à leur chef.

Quelque 1500 membres du parti sont attendus à Edmonton du 8 au 10 avril.

«Tom Mulcair est connu et respecté partout au Canada et le lien organique qui l'unit au Québec nous permettrait de conserver et d'élargir notre base géographique la plus solide», peut-on lire dans le communiqué.

Thomas Mulcair a rencontré de nombreux partisans du parti d'un bout à l'autre du pays ces derniers mois pour les persuader qu'il est le mieux placé pour faire rebondir le NPD après sa décevante troisième place à l'issue du vote du 19 octobre dernier.

En entrevue à La Presse Canadienne, le président du SCFP national Mark Hancock a déclaré «qu'au NPD et dans le mouvement des travailleurs en général - on aime les combattants. Nous aimons ceux qui sont prêts à se tenir debout pour défendre leurs valeurs, et Tom illustre vraiment bien cela.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer