Près de 5000 visiteurs au Marché de Pâques de Granby et région

Au cours du week-end, 4900 personnes ont franchi... (photo Julie Catudal)

Agrandir

Au cours du week-end, 4900 personnes ont franchi les tourniquets du Marché de Pâques de Granby et région.

photo Julie Catudal

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jérôme Roy
La Voix de l'Est

(Granby) Malgré un achalandage moindre au Marché de Pâques de Granby et région - 4900 personnes ont visité le site cette année, alors qu'elles avaient été 5500 à le faire l'an dernier -, les organisateurs dressent un bilan très positif de l'événement qui a pris l'affiche toute la fin de semaine. Samuel Gosselin, conseiller en développement de la ruralité et de l'agriculture à la MRC de la Haute-Yamaska, assure que les 38 exposants étaient très satisfaits de leurs ventes.

«Il n'y a personne qui a perdu son temps ici en fin de semaine!», lance-t-il.

Les chiffres finaux n'ont pas été compilés, mais des exposants auraient confié avoir enregistré un chiffre d'affaires allant de 4000$ à 8000$ en deux jours. Certains auraient même été obligés de retourner en production, samedi soir, afin de pouvoir répondre à la demande le lendemain!

«On avait eu un peu plus de monde l'an passé à Pâques, mais les achats se font quand même. On a eu plus de monde qu'à Noël et j'ai des gens qui ont fait plus de bonnes ventes qu'à Noël. Ça va toujours en grossissant», explique M. Gosselin.

Jennifer Martin, coordonnatrice au développement commercial de Commerce tourisme Granby région, ajoute qu'au fil des années, l'équipe prend du galon et facilite la tenue de ces marchés.

«On commence à avoir un certain rythme d'exécution, ce qui fait que ça coule bien», dit-elle.

Centre-ville animé

Et il n'y a pas que les exposants qui tirent profit du Marché de Pâques. Des commerçants du centre-ville de Granby, où se tenait l'événement, ont également constaté une hausse d'affluence au cours du week-end.

«On veut que les gens en profitent pour découvrir les boutiques du centre-ville», précise Mme Martin.

Selon Samuel Gosselin, l'ambiance «relax» contribue aux ventes, qui permettent ensuite de développer un sentiment d'appartenance envers les produits locaux.

«C'est vraiment une belle activité qui rassemble beaucoup de monde et on voit les gens se retrouver, se jaser. C'est comme un parvis d'église!», résume-t-il.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer