De victime à accusé

Sylvain Boisvert sera accusé de méfaits publics. Il... (archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Sylvain Boisvert sera accusé de méfaits publics. Il est soupçonné d'avoir inventé une histoire pendant laquelle il disait avoir été victime de voies de fait.

archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Karine Blanchard
La Voix de l'Est

(Granby) L'employé d'une station-service de Granby qui prétendait avoir été tabassé à l'ouverture du commerce en décembre dernier fera face à la justice. L'enquête policière a permis d'établir qu'il aurait inventé cette histoire de toutes pièces.

Sylvain Boisvert avait raconté aux médias l'agression dont il disait avoir été victime le matin du 1er décembre alors qu'il procédait à l'ouverture de la station-service. Après avoir porté plainte aux policiers, il avait raconté sa version publiquement afin de faire progresser l'enquête. 

Or, les enquêteurs ont découvert que son histoire n'était, semble-t-il, que du vent. «L'enquête a permis d'établir que l'événement en question n'est jamais arrivé», dit Guy Rousseau, porte-parole du Service de police de Granby.

L'individu sera donc accusé de méfaits publics au tribunal en mai. 

Tous les détails dans La Voix de l'Est de jeudi. 

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer