Faits divers en bref

Sortie dangereuse sur le lac Magog: deux hommes périssent (Archives La Presse)

Agrandir

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Sortie dangereuse sur le lac Magog: deux hommes périssent

Deux hommes s'étant aventurés sur une glace mince du lac Magog, en Estrie, sont morts après avoir sombré dans les eaux froides du lac avec leur véhicule tout terrain (VTT).

Les décès ont été constatés à l'hôpital où des manoeuvres de réanimation ont été vaines.

Selon le lieutenant Sylvain Guay, de la Régie de police de Memphrémagog, un appel a été fait au 911 à 13 h 49 pour signifier qu'un VTT avait cédé sous le poids de la glace avec ses occupants. Le couvert de glace n'a que quelques centimètres à l'endroit où le drame est survenu.

Des pompiers de North Hatley et de Magog sont aussi intervenus. Un homme spécialisé en plongée a aidé à sortir les deux malheureux, âgés dans la cinquantaine.

Le duo s'était déplacé pour aller pêcher. Les deux victimes se trouvaient dans un secteur où il y avait trois mètres d'eau, à environ 60 mètres du rivage.

Plusieurs ont été témoins de l'événement. Un homme de 75 ans a aussi tenté de porter secours au duo. Il a été amené dans un hôpital pour observation.

Une enquête du coroner est en cours.

Une fillette happée mortellement à Laval

Une fillette de 7 ans a succombé à ses blessures après avoir été happée par un véhicule samedi soir, dans le quartier Duvernay, à Laval.

Vers 21 h, la jeune victime marchait en file indienne avec des membres de sa famille en bordure du boulevard Lévesque, où il n'y a pas de trottoir, lorsqu'elle a été heurtée par la voiture. Ils revenaient d'une fête et se rendaient récupérer leur automobile stationnée près de la Place des Hirondelles. À cet endroit, des bancs de neige rétrécissent la chaussée.

L'enfant avait été hospitalisée dans un état critique, et elle s'est éteinte quelques heures plus tard.

Les enquêteurs tenteront de déterminer la cause de l'accident, à savoir si la fillette a empiété sur la voie publique ou si l'automobile a dévié de sa voie pour aller la percuter. Selon la police de Laval, l'alcool n'est pas en cause et on ignore si la vitesse a pu jouer un rôle.

Un homme meurt en se faisant menotter par des policiers

Une intervention policière a mal tourné dimanche matin à Montréal, alors qu'un individu qui se faisait menotter est décédé d'un arrêt cardio-respiratoire.

L'incident est survenu vers 5 h 15, quand l'homme de 53 ans traversait sur un feu rouge la rue Sherbrooke, à l'intersection de la rue Bossuet, dans le quartier Mercier-Hochelaga-Maisonneuve.

Des policiers du Service de police de la Ville de Montréal l'ont intercepté. L'individu fortement intoxiqué aurait refusé de collaborer, et les agents ont tenté de lui enfiler les menottes. C'est alors qu'il s'est effondré.

Des manoeuvres de réanimation ont vainement été effectuées. Son décès a été constaté à l'hôpital.

L'enquête indépendante a été confiée à la Sûreté du Québec.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer