La CAQ réclame des baisses d'impôt «substantielles»

Le député caquiste de Granby, François Bonnardel, réclame... (Archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Le député caquiste de Granby, François Bonnardel, réclame en fait une baisse d'impôt «immédiate» de 500 $ pour tous les contribuables dont la rémunération est inférieure à 150 000 $.

Archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Québec

La Coalition avenir Québec (CAQ) est revenue à la charge mardi pour réclamer des baisses d'impôts, lors du dépôt du budget, la semaine prochaine.

Le ministre des Finances, Carlos Leitao, présentera son budget 2016-2017 le jeudi 17 mars.

Le porte-parole caquiste en matière de finances, François Bonnardel, a exhorté M. Leitao à soulager la classe moyenne avec des baisses d'impôt «substantielles» dès maintenant, après deux années de compressions majeures et de hausses de tarifs, rendues nécessaires pour atteindre l'équilibre budgétaire.

Le député de Granby réclame en fait une baisse d'impôt «immédiate» de 500 $ pour tous les contribuables dont la rémunération est inférieure à 150 000 $. Le coût de cette mesure est estimé à 1,7 milliard $. On espère ainsi favoriser une consommation accrue des ménages.

«Les Québécois ont fait les frais, énormément, de ce retour à l'équilibre budgétaire», a fait valoir M. Bonnardel en conférence de presse, en prônant de réduire les versements faits au Fonds des générations afin de privilégier la baisse du fardeau fiscal.

«Les Québécois ont fait leur juste part» et il est grand temps de «donner de l'oxygène» aux contribuables, selon lui.

La CAQ demande par ailleurs au gouvernement Couillard de réinvestir en éducation, en donnant la priorité à la lutte au décrochage scolaire et aux rénovations du parc immobilier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer