Granby entre dans le club des villes intelligentes

«C'est très ambitieux, mais d'ici la fin de... (Janick Marois, La Voix de l'Est)

Agrandir

«C'est très ambitieux, mais d'ici la fin de l'année 2016, on va être la ville au Québec la plus technologique au niveau des permis», affirme le maire Pascal Bonin.

Janick Marois, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est

(Granby) D'ici quelques mois, il sera possible d'obtenir un permis de rénovation de la Ville de Granby en quelques clics seulement, et ce, 24 heures sur 24, sept jours sur sept.

«C'est très ambitieux, mais d'ici la fin de l'année 2016, on va être la ville au Québec la plus technologique au niveau des permis», a affirmé le maire de Granby, Pascal Bonin.

Lors de la dernière séance du conseil municipal, les élus ont donné le feu vert au développement de nouveaux logiciels pour permettre à la Ville d'entrer dans le club des villes intelligentes. L'un de ces logiciels vise la mise en place d'un portail transactionnel pour les citoyens. Celui-ci leur permettra d'effectuer des demandes de permis d'urbanisme en ligne, de les payer et de les imprimer, à tout moment de la journée ou de la semaine. Les permis d'arrosage et de pesticides seront les premiers disponibles. Les permis de rénovation suivront.

«Le but ultime, c'est que 50% des permis soient délivrés sans que l'humain touche à quoi que ce soit», précise Pascal Bonin.

Selon lui, la Ville est «excessivement innovatrice dans son approche». Elle a même «dû convaincre» une société de développement de logiciels, PG Solutions de Boisbriand, de travailler sur le projet, dit le maire. Aucun appel d'offres n'a été nécessaire. Pour des motifs d'intégration avec ses systèmes existants, la Loi sur les cités et villes permet à la Ville de négocier de gré à gré avec son fournisseur actuel, est-il précisé dans le sommaire décisionnel remis aux élus, dont les médias ont obtenu copie.

Gestion des requêtes citoyennes

L'autre logiciel qui sera développé permettra la gestion des requêtes citoyennes. Actuellement, chaque département gère les demandes des citoyens avec des outils différents. Et ce faisant, la direction générale de la Ville n'a pas un portrait global des requêtes formulées. La mise en place d'un logiciel permettra un suivi informatique des demandes avec moins d'erreurs d'omissions, estime l'administration municipale. «Les requêtes ne pourront plus se perdre», lance le maire.

Pour l'heure, un système semblable est déjà utilisé au service d'urbanisme, mais il sera déployé pour l'ensemble de la Ville. À commencer par le service des travaux publics, où sont logées environ 70% des requêtes de la Ville.

L'implantation de ce logiciel est toutefois prévue sur quelques années, selon le sommaire décisionnel.

Ces deux projets, pilotés par le nouveau comité des Villes intelligentes, entraînent des coûts estimés à 135 000$, note Pascal Bonin. L'investissement est justifié, est-il d'avis. «Au niveau monétaire, c'est très payant de faire ça, rien qu'avec la main-d'oeuvre qu'on va sauver», avance le maire.

Autre mission

Ces nouvelles caractéristiques des villes intelligentes qui seront insufflées à Granby sont le fruit de la mission que le maire a effectuée en Europe l'an dernier avec d'autres représentants municipaux québécois pour découvrir les villes innovantes, a-t-il expliqué.

Pascal Bonin dit y avoir fait quelques rencontres marquantes qui l'ont incité à poser des gestes à son tour à Granby.

Le maire annonce d'ailleurs déjà qu'il participera à la deuxième édition de la mission sur les Villes intelligentes organisée au printemps par Les Événements du journal économique Les Affaires, mais cette fois-ci dans les pays scandinaves. Pascal Bonin dit à nouveau privilégier l'Europe au Canada, alors que le budget habituellement réservé au congrès de la Fédération canadienne des municipalités sera plutôt alloué à cette nouvelle mission.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer