L'acutalité régionale en bref

Le don d'un terrain de 16 hectares à la... (Alain Dion, La Voix de l'Est)

Agrandir

Le don d'un terrain de 16 hectares à la Société de conservation du Mont-Brome a été officialisé lundi à Bromont.

Alain Dion, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Voix de l'Est

C'est lundi, à l'hôtel de ville de Bromont, que le don d'un terrain de 16 hectares à la Société de conservation du Mont-Brome a été officialisé. Martin Philibert, qui était propriétaire d'un terrain renfermant «un écosystème forestier exceptionnel» sur le versant sud du mont, a été salué pour sa générosité.

«L'idée, c'était surtout, évidemment, la protection de l'environnement, au-delà de ma propre vie. J'en ai beaucoup profité [du terrain], a relaté M. Philibert. [...] Je suis un amant de la nature et puis [...] j'ai bien senti les pressions du développement immobilier, ici comme ailleurs, et si je peux faire une petite différence... et bien voilà».

Au-delà du don qui pourrait inspirer d'autres propriétaires, le geste procure également à la Société de conservation un «fond dominant». Cela signifie que les voisins pourraient céder certaines servitudes à l'organisme pour la protection de l'environnement.

Le président de la Société, Michel Matteau, se réjouit de ces possibilités. Pour sa part, la Ville applaudit la nouvelle, qui s'inscrit «en ligne directe avec le plan de développement durable de Bromont», d'après le conseiller Louis Villeneuve (2e à partir de la gauche sur la photo. L'annonce du don de ce terrain, dont la valeur monétaire a été tenue confidentielle, a également été l'occasion de signaler l'affiliation de la Société comme 17e membre du Corridor appalachien, représenté par la présidente de son conseil d'administration, Marie-Josée Auclair. par Jérôme Roy

Incendie à Sutton: l'accusé reste détenu

À cause de sa dangerosité et du peu de garanties qu'il pouvait fournir, le tribunal a refusé de remettre un incendiaire allégué en liberté, lundi. John Skaberna, accusé d'avoir mis le feu à la maison de Sutton où habitaient son père et son frère, le 2 février, restera donc derrière les barreaux en attendant son procès.

«Ses garanties ne sont pas fiables et le tribunal ne croit pas l'accusé quand il dit qu'il ne boira plus», a déclaré la juge Hélène Fabi. Les parties se retrouveront à la mi-mars pour la suite des procédures judiciaires. L'homme de 50 ans fait face à des accusations d'incendie criminel et d'avoir fui le lieu de l'incendie.

Déclaré apte à subir son procès, M. Skaberna s'expose à une peine de prison à vie. par Pascal Faucher

Transfert de 70 emplois vers le CIUSSS de l'Estrie

Un an jour pour jour après la création du Centre intégré universitaire de santé et des services sociaux de l'Estrie - Université de Sherbrooke (CIUSSS de l'Estrie), 70 emplois jusqu'alors rattachés au Centre jeunesse de la Montérégie passeront sous l'égide de la Direction du programme jeunesse et de la Direction de la protection de la jeunesse du CIUSSS de l'Estrie le 1er avril prochain.

Ces emplois, situés dans les installations de Granby et de Cowansville, ne seront pas relocalisés à l'exception de deux, a-t-on confirmé. Ce transfert s'effectue en raison du redécoupage régional provoqué par la création des CISSS et du CIUSSS de l'Estrie. On espère ainsi pouvoir offrir une certaine continuité à la clientèle, qui pourra continuer de se présenter au même endroit pour recevoir les services.

Les employés concernés devraient être rencontrés jeudi par la responsable de la gestion de ce transfert. Une autre activité d'information avec des représentants de différentes directions est prévue dans la semaine du 21 mars. L'accueil officiel de ces 70 employés au sein du CIUSSS de l'Estrie aura lieu le 4 avril. par La Voix de l'Est

AGA du Comité de sauvegarde du lac Davignon

L'assemblée générale annuelle du Comité de sauvegarde du bassin versant du lac Davignon aura lieu le mardi 22 mars. Elle se tiendra à 19 h dans la salle du conseil des maires de la MRC Brome-Missisquoi (749, rue Principale à Cowansville). Lors de cette rencontre, la direction de l'organisme fera le bilan de ses activités de 2015 et discutera de son projet d'inventaire des poissons. Aussi, Francis Dorion, directeur du service de la gestion du territoire de la MRC, présentera les mesures de protection des lacs et des cours d'eau du bassin versant du lac Davignon. De son côté, Olivier Ricard, directeur du service de l'aménagement urbain et de l'environnement de la Ville de Cowansville, parlera des actions réalisées sur le lac depuis 2010. par La Voix de l'Est

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer