Ski Sutton: l'offre du groupe Thirion rejetée

Après celle du groupe Ryan, Ski Sutton avait... (photo Jocelyne Trudeau, collaboration spéciale)

Agrandir

Après celle du groupe Ryan, Ski Sutton avait reçu une deuxième offre pour l'achat de la station.

photo Jocelyne Trudeau, collaboration spéciale

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Pascal Faucher
La Voix de l'Est

Ski Sutton rejette l'offre d'achat «supérieure» de 8,5 M$ présentée par le groupe Thirion. Après analyse, le conseil d'administration (CA) de la station conclut qu'il s'agit d'une proposition moins intéressante que celle déposée par le groupe Ryan, à 4,3 M$.

Avec l'aide de ses conseillers financiers et juridiques, Ski Sutton «a examiné tant les aspects financiers que non financiers de l'offre du groupe Thirion», indique le CA par voie de communiqué. Une demande de précision a mené au dépôt d'une offre révisée, le 3 mars.

Or, l'offre révisée du groupe Thirion «selon ses termes et conditions actuels ne constitue pas une proposition supérieure et n'est pas raisonnablement susceptible d'entraîner une telle proposition supérieure», dit Ski Sutton.

Les actionnaires majoritaires de la station ont aussi informé le CA qu'ils ne souhaitent pas voter en faveur de l'offre révisée du groupe Thirion «compte tenu de l'ensemble des aspects juridiques, financiers, réglementaires et autres». Sans cet appui des deux tiers des votes, Ski Sutton «ne peut accepter une offre», dit le communiqué.

Incertitudes

Il semble que ce soient les détails qui accrochent. L'offre comporte «plusieurs incertitudes», selon le CA, qui n'est pas non plus convaincu que ces acheteurs disposent «du financement requis pour réaliser la transaction proposée dans un délai raisonnable». La proposition du groupe Thirion «entraînerait des délais de plusieurs semaines, voire plusieurs mois avant la conclusion d'une transaction».

Les acheteurs voulaient notamment faire une inspection complète de la station au terme de laquelle ils auraient pu retirer leur offre. Ils devaient aussi négocier une «convention d'arrangement» avec Ski Sutton suivie d'une nouvelle circulaire et ordonnance juridique pour la tenue d'une assemblée supplémentaire des actionnaires.

L'offre du groupe Thirion signifiait de plus que Ski Sutton doive acquitter des frais de rupture et d'honoraires au groupe Ryan pouvant aller jusqu'à 300 000$.

Entériner

Par voie de communiqué, le CA réaffirme sa recommandation aux actionnaires de voter en faveur de l'offre du groupe Ryan, déposée le 26 janvier et assortie d'un plan d'investissement sur quatre ans. Le groupe est formé de l'actuel directeur général de la station, Jean-Michel Ryan, de Sylvie Gervais et de Pierre Chesnay.

L'assemblée extraordinaire des actionnaires de Ski Sutton doit se tenir le 8 mars. L'entente avec le groupe Ryan doit être entérinée par la cour le surlendemain.

Ski Sutton reste muette quant à savoir si la poursuite déposée contre elle par deux des membres du groupe Thiron, Louis et Alex Beauregard, a eu un impact sur sa décision. Les frères Beauregard avaient entrepris des démarches pour acheter la station dès 2012, mais la transaction avait avorté, ce qui a mené à la poursuite.

Pas d'entrevue

Coordonatrice des communications à Mont Sutton, Mireille Simard a indiqué vendredi que le président du CA, Benoît Boulanger, refusait toute entrevue. Dans une déclaration antérieure, il s'était dit satisfait de l'entente avec le groupe Ryan.

«Il s'agit d'une offre respectueuse pour la communauté, les employés, les actionnaires et la clientèle de Mont Sutton, qui pourront profiter d'un élan de développement tout en ayant à sa tête des individus qui ont à coeur de préserver les qualités distinctives de la station, un élément que nous considérons essentiel.»

Dépôt de documents

En réponse au rejet de son offre, le groupe Thirion a déposé vendredi soir des documents servant à prouver que le groupe «dispose des liquidités et du financement nécessaires pour réaliser la transaction proposée, jusqu'à une hauteur de 9 M$.»

Le groupe a également proposé en fin de journée de déposer une somme de 300 000$ en fiducie chez les avocats de Ski Sutton.

«Nous avons accordé la plus grande attention aux questions soulevées par les représentants de Ski Sutton et nous avons mis tout en oeuvre pour répondre avec diligence à leurs préoccupations», a indiqué dans un communiqué le président du groupe d'acheteurs, Philippe Thirion.

- Avec la collaboration d'Antoine Lacroix

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer