L'appétit d'aider les autres

La nouvelle cuisine permettra de rapatrier les ateliers... (Janick Marois, La Voix de l'Est)

Agrandir

La nouvelle cuisine permettra de rapatrier les ateliers de cuisine collective, qui sont actuellement offerts à la Maison des jeunes des Quatre Lieux, mais aussi de développer l'offre de services de l'organisme, se réjouit la nouvelle directrice du Centre d'action bénévole de Saint-Césaire, Karine Tremblay.

Janick Marois, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Ève Martel
La Voix de l'Est

(Saint-Césaire) D'ici quelques semaines, le Centre d'action bénévole de Saint-Césaire sera doté d'une cuisine toute neuve, qui lui permettra de concrétiser de nombreux autres projets.

Pour l'instant, la grande pièce qui accueillera la cuisine est encore vide. Mais d'ici quelques jours, on y installera de longs comptoirs, deux fours, deux réfrigérateurs, un îlot central et trois petites tables, qui feront de l'endroit un lieu privilégié de rencontres et d'échanges dans la communauté.

Le tout permettra également d'accueillir davantage de citoyens aux ateliers de cuisine collective. De trois, ils pourront facilement atteindre la dizaine.

L'organisme s'est aussi récemment fait installer un immense congélateur pour accueillir des denrées destinées à l'aide alimentaire, dont au moins une quarantaine de personnes se prévalent chaque mois.

Entamés le 1er février, les travaux devraient être complétés d'ici la fin du mois. «Ça va assez rapidement. Plus vite que je ne le pensais!», s'exclame Karine Tremblay, la nouvelle directrice générale du CAB.

En fonction depuis quelques semaines seulement, elle espère aussi recruter de nouveaux bénévoles. Une cinquantaine de personnes offrent du temps au centre presque chaque semaine, mais l'organisme compte une banque de près de 200 noms.

Autres projets

La nouvelle cuisine permettra de rapatrier les ateliers de cuisine collective, qui sont actuellement offerts à la Maison des jeunes des Quatre Lieux, mais aussi de développer l'offre de services de l'organisme, se réjouit la directrice.

«On veut développer des ateliers intergénérationnels, pour nous permettre d'accueillir plus de familles et de jeunes, élabore-t-elle. Dans l'avenir, on voudrait aussi collaborer avec les écoles de Saint-Césaire. On a aussi un projet de jardin communautaire, dans la cour, qui nous permettrait de nous alimenter en fruits et légumes.»

Dans le cadre du nouveau programme de soutien aux projets structurants, l'organisme a reçu de la MRC de Rouville une enveloppe de 20 000$ pour aménager sa nouvelle cuisine communautaire de même que pour réaménager l'accès principal au bâtiment, grâce à l'installation d'une rampe pour les fauteuils roulants.

Une aide financière de 25 000$, issue du programme fédéral Nouveaux horizons, a aussi été accordée au centre, qui a par ailleurs pu compter sur le soutien financier de la députée d'Iberville et de la Caisse populaire de Saint-Césaire.

On compte procéder à une inauguration officielle de la cuisine plus tard au printemps, événement au cours duquel devrait être dévoilé le nouveau logo de l'organisme.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer