Un don qui change une vie

La famille de Frédéric Pépin a reçu un... (Julie Catudal, La Voix de l'Est)

Agrandir

La famille de Frédéric Pépin a reçu un chèque de 20 000$ de Fondation pour les enfants le Choix du Président pour un véhicule adapté à un fauteuil roulant.

Julie Catudal, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Cynthia Laflamme
La Voix de l'Est

(Granby) La vie de la famille Pépin a changé dans les dernières semaines. Elle a reçu un important don de 20 000$ de la Fondation pour les enfants le Choix du Président pour acheter un véhicule adapté.

Il est désormais plus facile pour Frédéric, atteint... (Julie Catudal, La Voix de l'Est) - image 1.0

Agrandir

Il est désormais plus facile pour Frédéric, atteint de l'amyotrophie spinale de type 2, de s'installer dans la voiture familiale.

Julie Catudal, La Voix de l'Est

Frédéric Pépin, 11 ans, souffre de l'amyotrophie spinale de type 2, une maladie neuromusculaire qui entraîne une faiblesse de ses muscles. Le diagnostic est tombé alors qu'il avait 16 mois. Lorsqu'il est allé voir sa mère en roulant dans son premier fauteuil, c'était comme s'il avait fait ses premiers pas.

Ses parents ont eu le chèque protocolaire samedi, mais le véhicule adapté, lui, est arrivé juste avant Noël. «Ça fait longtemps qu'on attend pour avoir une minifourgonnette adaptée, explique sa mère, Marilyn Leboeuf. C'est vraiment un soulagement. Ça fait trois ans que Frédéric a changé de fauteuil et qu'on n'a plus d'adaptation. On avait une vieille minifourgonnette avec une rampe temporaire qui était dangereuse. Il fallait prendre Frédéric dans nos bras, le mettre dans son siège d'auto, monter son fauteuil qui risquait de tomber. C'était physiquement difficile.»

Maintenant, partir en promenade est devenu simple pour la famille de Granby. Frédéric entre avec son fauteuil motorisé par la porte arrière après que Mme Leboeuf ou son père, Éric Pépin, ont abaissé la rampe dépliable. On installe ensuite les ancrages pour l'attacher. La minifourgonnette pourra servir même à l'âge adulte de Frédéric. Les 20 000$ ont servi à l'achat du véhicule et il a été adapté grâce à une subvention du gouvernement fédéral.

«On est plus libres de sortir et de faire nos activités, confie Mme Leboeuf. On se privait beaucoup, surtout l'hiver. Là, ça prend deux minutes et on est prêts à partir. Il est plus autonome et plus confortable dans son fauteuil qu'il pouvait l'être dans son siège d'auto.»

Les muscles de Frédéric ont du mal à soulever son corps devenu plus lourd, puisqu'il grandit. En revanche, le jeune garçon a toute sa tête et est doté d'une grande intelligence.

Mme Leboeuf et M. Pépin, tous deux porteurs du gène de la maladie, ont pris le risque d'avoir un deuxième enfant et ont pu avoir la confirmation, durant la grossesse, que celui-ci n'avait pas l'amyotrophie spinale. Étienne, 8 ans, est en parfaite santé, comme il l'a démontré à l'équipe de La Voix de l'Est en courant et explorant l'épicerie Loblaws, où se déroulait la remise du chèque.

Le supermarché organise cinq collectes de fonds par année. Les clients sont sollicités à la caisse et les employés donnent eux-mêmes des sous via leur chèque de paie.

L'argent amassé est envoyé à 100% à la Fondation. Si des gens de la communauté locale font des demandes qui cadrent avec la mission de celle-ci, les dossiers sont étudiés et l'argent est renvoyé dans la localité. Si bien que les sous qui viennent d'ici y retournent.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer