Un camionneur happe mortellement une dame âgée

«D'où elle est sortie? Je ne le sais... (photo Janick Marois)

Agrandir

«D'où elle est sortie? Je ne le sais pas du tout», confie Rémi McNicoll, le camionneur au volant du mastodonte qui a happé mortellement une piétonne, mercredi matin, au centre-ville de Bedford.

photo Janick Marois

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Karine Blanchard
La Voix de l'Est

(Bedford) «D'où elle est sortie? Je ne le sais pas du tout», laisse tomber Rémi McNicoll, le camionneur au volant du poids lourd qui a heurté mortellement une femme âgée, mercredi matin, au centre-ville de Bedford. Encore secoué, ce dernier s'est confié à La Voix de l'Est quelques heures après le drame.

Le camionneur, qui cumule 36 ans d'expérience, roulait sur la rue du Pont lorsqu'il a effectué son arrêt obligatoire à l'intersection de la rue Principale. Après avoir regardé de chaque côté, il est reparti afin de poursuivre sa route en direction de Saint-Armand, où il se rend chaque semaine pour récupérer une cargaison à la scierie.

«C'est comme s'il y a eu un trou et ça a sautillé», décrit-il.

C'est en regardant dans son rétroviseur qu'il a vu rouler une piétonne sous sa remorque de type plate-forme. Il a aussitôt arrêté son mastodonte et s'est précipité à ses côtés pour lui porter secours.

«J'ai pris son pouls. Il n'y en avait pas», raconte Rémi McNicoll.

Venu à la rescousse, un bon Samaritain a amorcé les manoeuvres de réanimation. «J'étais trop nerveux pour les faire», confie le camionneur, avouant qu'il était sous le choc. «C'est la première fois, pour moi, qu' (il y avait) un grave accident...»

Les paramédicaux ont poursuivi les manoeuvres. Le décès de la dame, possiblement une octogénaire, a été constaté à l'hôpital Brome-Missisquoi-Perkins de Cowansville. Son identité n'a pas été dévoilée mercredi.

Enquête

La Sûreté du Québec confirme que le camionneur a effectué son arrêt obligatoire. C'est la partie arrière du camion, soit la remorque, qui aurait possiblement infligé des blessures à la piétonne, explique la sergente Ingrid Asselin, porte-parole du corps policier.

Des enquêteurs du corps policier et du Contrôle routier ont été dépêchés sur place. Différentes expertises devaient être réalisées afin d'établir la cause de l'accident. Aucune hypothèse n'a été avancée par les policiers mercredi. Ils ont toutefois confirmé qu'aucun élément criminel n'était en cause.

L'intersection où s'est produite la collision a été fermée à la circulation pendant quelques heures, forçant les automobilistes à emprunter un détour. Des pompiers de la municipalité ont assisté Transport Québec pour les diriger.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer