Changement de garde à la SODEB

Le directeur général de la SODEB, Michel Brisson,... (Archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Le directeur général de la SODEB, Michel Brisson, quittera ses fonctions à la fin mars.

Archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jean-François Guillet
La Voix de l'Est

(Bromont) Le directeur général de la Société de développement économique de Bromont (SODEB), Michel Brisson, vient d'annoncer qu'il prendra sa retraite à la fin mars. Un appel de candidatures pour trouver son successeur est en vigueur jusqu'au 20 février.

Un défi de taille attend ce dernier, car l'organisation s'apprête à élaborer son plan stratégique 2017-2021. La SODEB doit aussi emménager dans de nouveaux locaux dans le parc scientifique d'ici l'automne prochain.

C'est avec le sentiment du devoir accompli, tout en songeant à ses proches, que Michel Brisson tirera sa révérence. «Je pars en très bons termes avec les gens de la Ville. Ça fait longtemps que je suis dans le domaine. Il est temps que je laisse ma place aux autres. Je veux aussi développer mon rôle de grand-papa», a-t-il confié en entrevue.

Avant d'être à la tête de la SODEB, M. Brisson a occupé plusieurs postes-clés dans la sphère économique. Il a notamment évolué comme directeur stratégie et marketing chez Investissement Québec, comme «Investment Officer» au consulat britannique puis en tant que conseiller industriel au CLD de Brome-Missisquoi.

Lorsqu'il fait le bilan de ses nombreuses réalisations au sein du «bras économique» de Bromont, ce qui rend Michel Brisson le plus fier est d'avoir mis «l'importance d'investir dans le parc scientifique au premier plan» dans la région, mais aussi au-delà des frontières.

Le successeur de M. Brisson aura de grands défis à relever. Notamment celui de ficeler le nouveau plan stratégique de développement. «Ça demande une réflexion, une analyse de données, mais j'ai des pistes que j'ai préparées pour ça, a-t-il indiqué. La personne qui me remplacera ne sera pas prise au dépourvu.» Le développement des infrastructures du parc scientifique sera aussi un «gros morceau», a-t-il ajouté.

Nouveaux locaux

Depuis quelques années, le Centre de recherche en microélectronique MiQro Innovation (C2MI) est également le quartier général de la SODEB. L'organisation devrait bientôt voler de ses propres ailes. «On a un projet dans le parc scientifique qui abriterait les bureaux de la SODEB. Ce serait voisin de l'incubateur industriel, dans le boulevard de l'Innovation. Le bâtiment accueillerait aussi d'autres locataires. Si tout va bien, l'immeuble serait prêt pour l'automne prochain», a mentionné le directeur général de Bromont, Jean Langevin.

Depuis le 2 février, la SODEB a commencé à s'installer dans des locaux temporaires au 705, rue Shefford. Les élus ont donné leur aval à l'achat de l'immeuble, au coût de 260 000$, lors de la séance du conseil du 21 décembre. «On avait l'intention de démolir le bâtiment pour en faire un espace public. En le louant à la SODEB quelques mois, ça nous laissera le temps de planifier l'organisation du site», a précisé M. Langevin.

La Ville est également en pourparlers avec le propriétaire du bâtiment voisin (garage Lequin) pour l'acquérir. «À terme, on veut ériger un espace de parc qui donnera accès au complexe Germain-Désourdy, probablement avec un kiosque d'accueil pour les gens qui circulent dans la rue Shefford». Un projet de centre communautaire est aussi dans les cartons. «Les esquisses [de l'ensemble des infrastructures] devraient être complétées pour 2017», a indiqué le directeur général.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer