Les Bromois les plus âgés dans la région

Près d'un citoyen sur trois est âgé de... (Photo Janick Marois)

Agrandir

Près d'un citoyen sur trois est âgé de 65 ans et plus selon les statistiques sociodémographiques publiées par l'Institut de la statistique du Québec.

Photo Janick Marois

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Karine Blanchard
La Voix de l'Est

(Lac-Brome) Lac-Brome figure parmi les cinq villes québécoises de 5000 habitants et plus où l'âge moyen est le plus élevé dans la province. Plus d'un citoyen sur quatre est âgé de 65 ans et plus. Une situation qui est loin d'être mal perçue par le maire de Lac-Brome, Richard Burcombe.

«Ce n'est pas négatif. C'est notre réalité, affirme d'entrée de jeu le maire. Quelqu'un m'a demandé est-ce qu'on peut changer ça ? Ma question est pourquoi changer ça? Les gens veulent s'installer à Lac-Brome, prendre leur retraite à Lac-Brome et je suis d'accord avec ça.»

Lac-Brome arrive au troisième rang des municipalités de 5000 habitants et plus ayant l'âge moyen le plus élevé en date du 1er juillet 2015, soit 49,1 ans selon les statistiques sociodémographiques publiées par l'Institut de la statistique du Québec publiées ce mois-ci.

Saint-Sauveur arrive en tête de liste avec 51,7 ans, suivie de près par la municipalité de Louiseville en Mauricie avec un âge moyen de 50,2. Saint-Charles-Borromée et Chandler arrivent ex aequo au quatrième et cinquième rang avec 48,4 ans. Au Québec, l'âge moyen est de 41,7 ans.

Lac-Brome figure aussi parmi les cinq municipalités de 5000 habitants comptant les plus fortes proportions de personnes âgées de 65 ans et plus. Cette tranche d'âge représente 29,5 % de la population bromoise, soit plus d'un citoyen sur quatre. Saint-Sauveur, Saint-Charles-Borromée, Louiseville et Asbestos font également partie de ce classement.

Une ville adorée par les retraités

Le maire est bien au fait des données sociodémographiques de Lac-Brome. Il affirme que la population âgée de 65 ans et plus augmente année après année depuis le début des années 2000.

Il affirme que Lac-Brome est un endroit privilégié de plusieurs retraités, notamment pour son environnement, son ambiance et sa beauté. La municipalité offre également une vaste de gamme de services et d'infrastructures s'adressant à eux, dit-il. Il cite en exemple le centre communautaire où une vaste programmation d'activités est proposée ainsi que la clinique médicale. 

«Et une autre attraction, c'est le lac. Beaucoup de gens âgés font du ski de fond ou de la raquette sur le lac», ajoute-t-il. Et ces citoyens, dit-il, achètent localement.

M. Burcombe constate que plusieurs travailleurs optent pour Lac-Brome afin d'y vivre à leur retraite, comme c'est le cas de ses voisins originaires de Montréal qui ont découvert la municipalité il y a quelques années lors du Canard en fête.

À la recherche de jeunes familles

Certes, la population qui est plus âgée à Lac-Brome est une réalité. Mais cela n'empêche pas non plus les autorités municipales de vouloir attirer de jeunes familles. «C'est dans nos plans stratégiques», indique M. Burcombe.

Plusieurs infrastructures s'adressant aux jeunes sont déjà en place du côté du centre communautaire. Un projet de construction d'une piscine intérieure est aussi dans les cartons, rappelle-t-il, ce qui pourrait être un attrait de plus pour inciter les jeunes familles à s'installer dans la municipalité.

«Les emplois sont là, mais probablement que le prix des maisons, des loyers est plus attrayant à Cowansville par exemple.», dit-il.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer