Produits Boréal s'amène à Saint-Paul

Patrick et François Girard, deux des propriétaires de... (photo Patricia Rainville, Le Quotidien)

Agrandir

Patrick et François Girard, deux des propriétaires de Produits Boréal

photo Patricia Rainville, Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Ève Martel
La Voix de l'Est

(Saint-Paul-d'Abbotsford) Un nouveau joueur dans le domaine de l'habitation s'apprête à envahir le marché de la région. Produits Boréal, une entreprise familiale spécialisée dans la fabrication de chalets, de maisons, de pavillons et autres édifices en bois préassemblés, amène ses pénates à Saint-Paul-d'Abbotsford.

L'entreprise d'Alma, fondée il y a moins de cinq ans, s'installera sous peu dans les anciens locaux de la Menuiserie St-Paul, rue Principale. On fabriquera dans l'usine d'environ 12 000 pieds carrés les «isolo-rondins» qui font la renommée de la compagnie. La clientèle pourra donc se présenter à ce nouveau point de vente pour voir l'allure des constructions «en kit», qu'ils peuvent eux-mêmes assembler ou avec un coup de pouce de la main-d'oeuvre de l'entreprise mise à sa disposition.

Copropriétaires de Produits Boréal, les frères François, Pierre et Patrick Girard seront les actionnaires minoritaires de cette nouvelle place d'affaires. L'identité du partenaire majoritaire reste encore à être dévoilée, nous a indiqué ce dernier, qui est également directeur du développement des affaires. Quelques ficelles doivent être tirées avant de pouvoir concrétiser le tout, mais cela pourrait avoir lieu aussi tôt qu'à la fin février.

La production locale devrait pour sa part débuter en avril, a confirmé Patrick Girard. C'est son cousin Philippe Girard, qui demeure dans la région, qui chapeautera les opérations, lui qui est déjà responsable des chantiers de la compagnie.

Déjà, une poignée de ventes ont été réalisées dans le secteur. «On a une équipe de distributeurs qui nous a approchés et qui sera sur place pour prendre l'usine en main», explique M. Girard.

L'arrivée de Produits Boréal pourrait créer, en été, de 10 à 15 emplois. En hiver, de trois à quatre personnes pourraient travailler pour l'entreprise. «À Saint-Paul, on va être capables de faire un bon bout de chemin. On s'attend à être capable de livrer une cinquantaine de bâtiments par année», confirme le directeur, ajoutant qu'actuellement, il est difficile de suffire à la demande.

Signe que les affaires vont rondement, les trois frères propriétaires procèdent aussi au deuxième agrandissement de leur usine d'Alma. Un investissement de 250 000$ permettra d'augmenter la production de 25 % cet été, auquel s'ajoute l'acquisition prochaine d'un système de coupe automatisé, un appareil à la fine pointe de la technologie.

Les États-Unis dans la mire

Après les Cantons-de-l'Est et le grand Montréal, ce sont les États-Unis que les propriétaires de Produits Boréal ont dans leur mire. Et ce nouveau point de service à Saint-Paul-d'Abbotsford constitue la porte d'entrée idéale chez nos voisins du Sud.

«On va rejoindre 25 fois plus de population dans un rayon d'une heure et demie en voiture qu'avec notre usine d'Alma, explique Patrick Girard. Être dans les Cantons-de-l'Est nous rapproche beaucoup dans la livraison. On essaie aussi d'avoir une équipe un peu plus bilingue pour répondre à la demande.»

Le faible taux de change est aussi favorable à une percée sur le marché américain, c'est pourquoi Produits Boréal vise davantage les États-Unis que le Canada anglais.

Pas question de précipiter les choses, soutient toutefois Patrick Girard.

«Rien n'est encore en branle de ce côté, mais c'est quelque chose qui nous attire à long terme», a-t-il déclaré.

 

- Avec la collaboration de Patricia Rainville, Le Quotidien

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer