François Legault propose une baisse d'impôts pour stimuler l'économie

Après la proposition de mettre sur pied un... (photo Janick Marois)

Agrandir

Après la proposition de mettre sur pied un Fonds de relance destiné au secteur manufacturier, le chef de la Coalition avenir Québec, François Legault, a suggéré mardi une baisse d'impôts dans le but de relancer l'économie.

photo Janick Marois

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Karine Blanchard
La Voix de l'Est

(Bromont) Le chef de la Coalition avenir Québec, François Legault, propose une baisse d'impôts pour les ménages québécois dans le but de stimuler l'économie, a-t-il annoncé mardi, alors que les députés du parti étaient réunis en caucus pour une deuxième journée à Bromont.

«La priorité est d'accélérer le développement économique et la meilleure façon de le faire est de donner de l'oxygène aux consommateurs, aux citoyens québécois en réduisant les impôts, a affirmé le chef de la CAQ lors d'un point de presse en matinée. Les Québécois sont étouffés par les taxes, les impôts et les tarifs. Il faut leur donner de l'oxygène si on veut relancer l'économie du Québec.»

François Legault affirme que depuis un an et demi, le gouvernement dirigé par Philippe Couillard a augmenté les taxes et les tarifs de 1500$ par famille.

«Il faut au moins effacer une partie substantielle de cette augmentation», poursuit-il, en répétant qu'il s'inquiète de la situation économique actuelle au Québec.

Baisse de 500$

La CAQ suggère donc une réduction de 500$ des impôts pour chaque citoyen qui a un revenu annuel inférieur à 150 000$ à compter du 1er avril 2016.

Cette mesure coûterait 1,7 milliard de dollars. Cette somme serait puisée à même le surplus anticipé de 2,2 milliards de dollars en 2016-2017 à être versé dans le Fonds des générations pour réduire la dette.

«Il n'est pas question de toucher à l'argent qui est actuellement dans le Fonds des générations, a précisé François Legault. On viendrait réduire le versement qui est prévu l'année prochaine. Au lieu d'avoir un surplus de 2,2 milliards, on aurait un surplus de 500 millions qui serait versé au Fonds.»

«La meilleure de façon de travailler à l'équité entre les générations, c'est d'accélérer la création de la richesse et ça passe par une croissance beaucoup plus grande, une consommation plus grande et une baisse d'impôts dès 2016», a-t-il ajouté.

La baisse des impôts stimulerait la consommation qui représente 60% de l'économie, dit François Legault. «On estime qu'il y aura au moins 1 milliard de dollars sur le 1,7 milliard qui va être dépensé dans l'économie. On estime aussi que le montant pourrait être plus important que ça. Actuellement, les gens reportent certains achats parce qu'ils sont inquiets de ce qui s'en vient (au niveau économique)», dit le chef.

La baisse d'impôts s'ajoute à la mesure annoncée lundi par la CAQ qui suggère la mise sur pied d'un Fonds de relance destiné au secteur manufacturier. Une somme de cinq milliards de dollars serait injectée sur cinq ans, ce qui permettrait notamment la création de 20 000 emplois.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer